LE DIRECT

Avec la troupe de la Cie du Veilleur « Martyr » de Marius von Mayenburg, Théâtre Gérard Philipe-CDN St-Denis (93) et en tournée

31 min
À retrouver dans l'émission

Avec la troupe de « Martyr », Aline Pailler & Olivier Saksik, en charge de la presse
Avec la troupe de « Martyr », Aline Pailler & Olivier Saksik, en charge de la presse Crédits : Annick Haumier - Radio France

Père Menrath : « Inutile de mourir tout de suite. Il y a beaucoup de façon de servir Dieu. »

Benjamin : « Vous savez que c’est faux, et que nous nous vautrons dans la facilité. Vous savez que d’autres

religions se moquent de nous pour cela. Que d’autres religions ont des combattants de la foi, des kamikazes,

des martyrs, qui sacrifient leur vie pour leur fausse croyance. Plus aucun chrétien ne fait cela aujourd’hui. »

[« Martyr](http://www.compagnieduveilleur.net/martyr "Martyr") » de Marius von Mayenburg, la dernière pièce du dramaturge allemand

– traduit par Laurent Muhleisen, créée en janvier 2014 au TAP – Théâtre et Auditorium à Poitiers.

La Cie du Veilleur présente « Martyr » de Marius von Mayenburg
La Cie du Veilleur présente « Martyr » de Marius von Mayenburg Crédits : Théâtre National de Strasbourg - Radio France

Mise en scène Matthieu Roy - directeur artistique de la Cie du Veilleur Scénographie Gaspard Pinta Claire Aveline : Inge Südel, sa mère Clément Bertani : Benjamin Südel, élève Philippe Canales : Willy Batzler, proviseur Romain Chailloux : Georg Hansen, élève Carole Dalloul : Lydia Weber, élève François Martel : Markus Dörflinger, histoire et éducation physique Rodolphe Gentilhomme : Père Dieter Menrath, religion Johanna Silberstein : Erika Roth, biologie, chimie, géographie
Publiée en 2012, « Martyr » est la dernière pièce de Marius von Mayenburg. Adoptant la structure d’un scénario de film, le dramaturge allemand déploie en vingt-sept scènes fondues et enchaînées la crise mystique de Benjamin qui, par ses nouveaux principes extrémistes, bouleverse sa mère, ses camarades et bientôt son lycée.
Petit à petit, l’adolescent se drape d’un habit de martyr pour dénoncer les failles des systèmes d’éducation auxquels il est confronté : familial, scolaire et même théologique. Déstabilisant le prêtre lui-même, la transformation de Benjamin suscite hésitation et désarroi chez la plupart des adultes, dépassés par la conviction avec laquelle le jeune homme revendique comme seule loi les saintes écritures. Un peu plus téméraire, la professeure de biologie répond à ses provocations et entame avec lui une lutte philosophique, morale et idéologique.

MARTYR © Jean-Louis Fernandez
MARTYR © Jean-Louis Fernandez Crédits : MARTYR

Ici, le théâtre s’empare d’une question de société brûlante et ouvre – par le biais de la fable et de l’imaginaire – un espace propice au débat citoyen entre toutes les générations.

Le théâtre demeure plus que jamais un espace-temps privilégié où se trouvent réunies toutes les conditions d’un échange intergénérationnel autour des enjeux majeurs de notre société.

Le metteur en scène Mathieu Roy nous invite à suivre la folle quête spirituelle de ce jeune combattant de Dieu, prêt à tout au nom de SA religion.

►6 au 23 novembre 2014 - relâches les mar. et mer. Au TGP – CDN Théâtre Gérard Philipe 59, Boulevard Jules Guesde - 93200 Saint-Denis Renseignements : 01 48 13 70 00
Les représentations : ►25 et 26 novembre 2014 - La Halle aux grains – Scène nationale de Blois (41) ►2 décembre 2014 - dans le cadre des Théâtrales Charles Dullin - Vitry (94) ►4 décembre 2014 - Les 3T - Théâtres de Châtellerault (86) ►11 et 12 décembre 2014 - à la Méridienne – Scène conventionnée de Lunéville (54) ►27 janvier au 8 février 2015 - au TNS – Théâtre national de Strasbourg (67) etc ...
<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAATACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAMEAgUB/8QAIhAAAQQCAgIDAQAAAAAAAAAAAQACAxEEMRIhIkETMlFh/8QAFgEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAgAB/8QAGhEBAAIDAQAAAAAAAAAAAAAAAAECESExQf/aAAwDAQACEQMRAD8AzCfAEnv2rIHNZIO9rnYHKV1USFa7HDB2d6tHhdNySw8iSNKD42l4J7CYMaQglxsE/ulpkIJ4elWtlkVw0JGiO2gNOkgzSX9gvZMJ7QKNt99qYx0aorMRLY0TjzSRupjyB/F0S50nEvJJQhG5UWQgBuk2h IQh4p6TkuLYzRpcgyvs SEJU2pf//Z "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/11/98f6a6d9-6dc8-11e4-aacc-782bcb73ed47/838_img_0713.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAATACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAMEAgUB/8QAIhAAAQQCAgIDAQAAAAAAAAAAAQACAxEEMRIhIkETMlFh/8QAFgEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAgAB/8QAGhEBAAIDAQAAAAAAAAAAAAAAAAECESExQf/aAAwDAQACEQMRAD8AzCfAEnv2rIHNZIO9rnYHKV1USFa7HDB2d6tHhdNySw8iSNKD42l4J7CYMaQglxsE/ulpkIJ4elWtlkVw0JGiO2gNOkgzSX9gvZMJ7QKNt99qYx0aorMRLY0TjzSRupjyB/F0S50nEvJJQhG5UWQgBuk2h IQh4p6TkuLYzRpcgyvs SEJU2pf//Z " alt="Quelques minutes avant studio 153 ... Aline Pailler & la troupe de la Cie du Veilleur (de gauche à droite)" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/11/98f6a6d9-6dc8-11e4-aacc-782bcb73ed47/838_img_0713.jpg" width="838" height="390"/>
Quelques minutes avant studio 153 ... Aline Pailler & la troupe de la Cie du Veilleur (de gauche à droite) Crédits : Annick Haumier

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure>
L'équipe
Chronique
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......