LE DIRECT
France Culture, studio 153... Paul Van Mulder Aline Pailler, Jean-Pierre Siméon

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du 18e Printemps des Poètes & Paul Van Mulder "La solitude d’un acteur de peep-show avant son entrée en scène"

31 min
À retrouver dans l'émission

Lisons et relisons : nous vous invitons à une pêche miraculeuse ! "J'appelle poésie cet envers du temps, ces ténèbres aux yeux grands ouverts" Louis Aragon

France Culture, studio 153... Paul Van Mulder Aline Pailler, Jean-Pierre Siméon
France Culture, studio 153... Paul Van Mulder Aline Pailler, Jean-Pierre Siméon Crédits : Annick Haumier - Radio France

Avec Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du 18e Printemps des Poètes

5 au 20 mars 2016 "Le Grand Vingtième : d'Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie"

Logo du 18e Printemps des Poètes
Logo du 18e Printemps des Poètes

Le Printemps des Poètes 2016 est l'occasion cette année de célébrer les 50 ans de la collection emblématique poésie/Gallimard, née en mars 1966

"Cela ne fait pas de doute : on peut affirmer aujourd'hui, avec le recul nécessaire, que le XXe siècle fut pour notre pays et la Francophonie un siècle de poésie majeure.

Après la déflagration dadaïste et surréaliste, qui a permis une invention formelle sans précédent et refondé l'enjeu existentiel et subversif de la poésie, jamais peut-être un temps n'a produit autant d'œuvres considérables par leur portée et leur singularité : Claudel, Apollinaire, Supervielle, Cendrars, Saint John Perse, Éluard, Breton, Aragon, Michaux, Ponge, Prévert, Queneau, Tardieu, Senghor, Char, Guillevic, Césaire, Bonnefoy, Jaccottet mais aussi Jacob, Marie Noël, Jouve, Reverdy, Desnos, Follain, Malrieu, Angèle Vannier, Cadou, Vian, Andrée Chedid...et tant d'autres à la voix plus discrète mais au timbre rare.

Lisons et relisons : nous vous invitons à une pêche miraculeuse !

# A chacun son poète !
# A chacun son poète ! Crédits : 18e Printemps des Poètes

Explorons également l’extrême foisonnement marqué par la diversité de l’édition du XXe : Guy Levis Mano, Pierre André Benoit dit PAB, Seghers, Rougerie, Soleil noir… et la multiplication des revues" Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes

Découvrez ici ! l'ensemble des manifestations du 18e Printemps des Poètes

Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu" Cheyne éditeur
Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu" Cheyne éditeur Crédits : Cheyne éditeur

Jean-Pierre Siméon présente " Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu" collection Poèmes pour grandir chez Cheyne éditeur

France Culture studio 153... Jean-Pierre Siméon & Elisa Uthurriague lit un poème
France Culture studio 153... Jean-Pierre Siméon & Elisa Uthurriague lit un poème Crédits : Annick Haumier - Radio France

Quelques extraits de haïkus lus par Elisa Uthurriague, jeune stagiaire qui s'est arrêtée à France Culture...

Si ton âne ne va pas assez vite / il ne sert à rien de l’appeler cheval.

Attends que ta colère / comme le vent se fatigue.

Tout enfant a sa Cité interdite / où même l’Empereur ne pourrait entrer.

Acheter le livre ici ! "Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu" Cheyne Éditeur

France Culture, studio 153... Paul Van Mulder Aline Pailler, Jean-Pierre Siméon
France Culture, studio 153... Paul Van Mulder Aline Pailler, Jean-Pierre Siméon Crédits : Annick Haumier - Radio France

Texte et interprétation Paul Van Mulder " La solitude d’un acteur de peep-show avant son entrée en scène"

15 au 20 mars 2016 - Maison des métallos - 94 rue Jean-Pierre Timbaud - Paris 11e

Mº ligne 2 arrêt Couronnes - Mº ligne 3 arrêt Parmentier & Bus ligne 96

Réserver ici ! Venir à la Maison des métallos ! Billetterie 01 47 00 25 20

Dans un espace restreint, entre une chaise et une ampoule nue qui se balance au bout d’un fil, un acteur de peep show semble tourner dans sa cellule, comme les idées tournent dans sa tête. D’une voix douce, fragile, bougeant à peine, comme si un souffle suffisait à le faire tomber, il nous livre ses humiliations, ses peurs, ses cauchemars, la disparition de ses repères.

Entrée en scène de Paul Van Mulder à la Maison des Métallos
Entrée en scène de Paul Van Mulder à la Maison des Métallos Crédits : Joanna Van Mulder

Endossant un texte fort, parfois cru mais criant de vérité, Paul Van Mulder dénonce la fragilité des liens sociaux et la place qu’occupe le travail, même précaire, dans notre quête de dignité. Il déroule le fil de ce qui ressemble à une confession, en petites phrases suspendues, bouées de survie contre la honte et le non sens d’une vie passée à chercher le regard, l’étreinte, à exister.

France Culture, studio 153... Paul Van Mulder, auteur & interprète
France Culture, studio 153... Paul Van Mulder, auteur & interprète Crédits : Annick Haumier - Radio France

Paul Van Mulder, auteur et interprète de la pièce, fait vivre sur scène ce personnage qui se veut métaphore de la nature humaine. Il nous envoie à la figure une interprétation d’une douceur extrême, une sensibilité à fleur de peau.

Une émotion contenue, criante de vérité, qui nous prend à la gorge jusqu’à la fin sans nous lâcher. Il met en scène avec une grande délicatesse la solitude d’un individu qui cherche sa place dans un monde où il se sent étranger.

Une pièce où il sera surtout question de dignité humaine, de rêves déchus. Une recherche de respect qui plane sans cesse. Au-delà de cette simple confession déroulée à mots heurtés, une étrange relation se tisse entre l’acteur et les spectateurs. Qui est cet homme devant nous ? Où souhaite-t-il nous emmener ?

Maison des métallos - 94 rue Jean-Pierre Timbaud - Paris 11e
Maison des métallos - 94 rue Jean-Pierre Timbaud - Paris 11e Crédits : Maison des métallos
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......