LE DIRECT
Sorj Chalandon et Fernando Aramburu

Les violences de l'Histoire avec Fernando Aramburu et Sorj Chalandon

59 min
À retrouver dans l'émission

Les écrivains Fernando Aramburu et Sorj Chalandon sont les invités de Christophe Ono-dit-Biot à l'occasion de la parution de leurs livres respectifs : "Patria" (Actes Sud, 614 pages) et "Le jour d'avant" (Grasset, 331 pages).

Sorj Chalandon et Fernando Aramburu
Sorj Chalandon et Fernando Aramburu Crédits : Christophe Ono-dit-Biot - Radio France

Aujourd'hui une rencontre au sommet consacrée à la violence politique, à la lutte armée, et à la façon dont le roman, dont la littérature, peuvent embrasser la question de la violence politique et de la lutte armée. En effet, nous avons la chance de vous proposer aujourd’hui une rencontre avec l’homme dont le roman a enflammé l’Espagne, et lui a valu un succès considérable dans la péninsule ainsi que le prix national de littérature... Ce roman c’est Patria, de Fernando Aramburu, il est aujourd’hui traduit en France par Claude Bleton chez Actes sud et il raconte, du post-franquisme à la fin de la lutte armée, l’itinéraire et la tragédie de deux familles basques déchirées par le terrorisme de l’ETA. Face à lui, le romancier français qui est certainement le plus grand connaisseur de la question de la lutte armée puisqu’il a couvert comme reporter, entre autres, le conflit en Irlande du nord, qu’il a évoqué dans Mon Traître, paru chez Grasset en 2008. 

Patria, de Fernando Aramburu, encensé par Mario Vargas Llosa, qui a dit qu’il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas lu un roman aussi convaincant, émouvant, et si brillamment conçu, raconte sur une quarantaine d’année le destin de deux familles séparées et même déchirées par l’ETA dans le Pays basque, deux familles qui ont été unies jusqu’à ce que le père de famille de l’une d'entre elles, parce qu’il avait trop tardé à payer l’impôt révolutionnaire, soit assassiné par, pense t-on, le fils de l’autre famille. Le livre commence le jour où l’organisation indépendantiste basque dépose les armes, provoquant le retour de Bitorri, l’épouse de l’homme assassiné, dans le village où a eu lieu la tragédie. C’est un livre copieux, mais constitué de courts chapitres qui nous livrent différents morceaux de cette réalité compliquée, dans chacun des camps. Ce livre magistral a été estampillé par la presse espagnole, quel honneur, comme le "Guerre et paix basque". 

Sorj Chalandon est l’un des rares représentants d’une tradition qui était la tradition française, il est écrivain et journaliste. I al été grand reporter pour Libération, où il a oeuvré de 1973 à 2007. Il y a publié plusieurs reportages sur l'Irlande du nord alors en proie au conflit entre l’IRA et les britanniques, il y a aussi couvert  le procès de Klaus Barbie qui lui a valu le prix Albert-Londres en 1982. Il a également publié sept romans chez Grasset, dont Une promesse, qui a reçu le Prix Médicis en 2006 et Le Quatrième mur, Prix Goncourt des lycéens 2013, sur un metteur en scène qui décide de monter Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth dans les années 1980, pendant la guerre du Liban... Il vient de publier, en 2017, Le Jour d'avant, sur la catastrophe minière de Liévin-Lens qui a fait 42 morts le 27 décembre 1974. Sur l’Irlande, on lui doit deux livres, Mon traître, qui s'inspire de son histoire personnelle, son amitié avec Denis Donaldson, membre de l' IRA provisoire et du Sinn Féin, assassiné en 2006 après qu’a été découverte sa collaboration avec les services secrets britanniques. Cette histoire, il l'a redéployée trois ans plus tard dans Retour à Killybegs qui lui a valu le Grand prix du roman de l'Académie française la même année...  

Merci à tous les deux de participer à cette émission. Précisons que Fernando Aramburu écrit en Espagnol et non en Euskera, mais il est bien originaire du Pays basque. Son roman constitue-t-il une contribution littéraire, artistique, à la construction d’une histoire, d’une mémoire basque ? 

Leurs choix musicaux :

  • Fernando Aramburu : "La valse triste", Jean Sibelius
  • Sorj Chalandon : "Né en 17 à Leidenstadt", Jean-Jacques Goldman

Pour aller plus loin : 

Bibliographie

Patria

PatriaFernando AramburuActes Sud, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......