LE DIRECT
Martin Amis

Emission spéciale avec Martin Amis: l'Angleterre, le roman, la morale et moi

59 min
À retrouver dans l'émission

LE TEMPS DES ECRIVAINS, émission du samedi 29 juin 2019

Martin Amis
Martin Amis Crédits : Christophe Ono Dit Biot - Radio France

Cette semaine dans Le Temps des écrivains, pour la dernière émission de la saison, un cadeau ! 

Le Mick Jagger de la littérature

Nous recevons en effet l’un des plus grands écrivains anglais contemporains : Martin Amis, le « Mick Jagger de la littérature », le maître du « nouveau désagréable » (dixit le New York Times), l’admirateur de Nabokov, le satiriste des années Thatcher, l’auteur de « Money, Money », de « L’Information », de « La Flèche du temps », et du polémique « La Zone d’intérêt ». Il n’a pas de nouveau livre publié en France, mais il nous a fait le plaisir d’accepter de passer une heure à notre micro. Et il a toujours de la conversation, Martin Amis dès qu’il s’agit de parler de l’état du monde, de la moralisation de la littérature, de l’avenir du roman, et de l’Angleterre ! 

Polémique

Né en 1949 au pays de Galles, il est le fils de l’écrivain Kingsley Amis, anobli par la reine en 1990 pour « services rendus à la littérature ». Ancien rédacteur en chef des pages littéraires de l'hebdomadaire «New Statesman», il estl’auteur de douze romans. Parmi eux « Le dossier Rachel » distingué, alors que son auteur avait 25 ans, par le prix Somerset Maugham, « L’information »,tableau cinglant du monde littéraire londonien vu à travers deux écrivains, l'un à succès, insupportablement vaniteux, l'autre raté et fourbe. Citons aussi « Le Chien jaune » où il réglait ses comptes avec la presse people, « Lionel Asbo, l’état de l’Angleterre », satire « pornothéologique », selon ses mots, de l'Angleterre pour lui en décrépitude,  « La maison des rencontres », sur la terreur stalinienne. Martin Amis a publié aussi deux recueils de nouvelles et sept essais dont un texte autobiographique, « Expérience », ou « le deuxième avion », qui regroupe tous ses textes, au ton et à la publication polémique, lié aux attentats du 11 Septembre. Polémique aussi, « La Zone d’Intérêt », paru chez Calmann-Lévy en 2015, une histoire d’amour dans un camp de concentration couronnée, en France, par le prix du meilleur livre étranger.

Le Français type

Le dernier livre que Martin Amis a publié en France était « La friction du temps » (Calmann-Lévy) en 2017. Un festival d’intelligence et de rosserie qui regroupait ses textes parus dans la presse, du New Yorker au Guardian. Il s’ouvrait par une préface écrite spécialement pour l’édition française, où il livrait le portrait du français type, qu’il avait appelé Jean-Jacques, et qu’il définissait comme un intellectuel vivant dans l’illusion. « Jean-Jacques professerait un intérêt singulier pour le pervers. Il existe un sous-genre littéraire composé de romans amoralistes : tous français. (...) La France est le havre naturel des amoralistes. » 

Et si nous commencions par là ? 

"Je me considère comme un écrivain transatlantique. J'ai vécu en Angleterre mais j'ai toujours été animé par la fiction américaine. A mes débuts, il faut dire que le roman anglais était peu enclin à l'aventure."

" Les écrivains doivent savoir s'arrêter: il est très rare qu’ils continuent à être créatifs au-delà de 70 ans et il ne se passe pas une heure sans que je n'aie cette crainte."   

Choix musicaux

The Oscar Peterson Trio – Happy go lucky local (aka night train)

Jimmy Hendrix – Hey Joe

Michael Lee Firkins – Cactus cruz

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......