LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dave  Eggers et Sylvain Tesson

Sylvain Tesson et Dave Eggers : l’individu contre le chaos du monde

58 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, une rencontre américano-française entre deux auteurs de « non-fiction », comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique.

Dave  Eggers et Sylvain Tesson
Dave Eggers et Sylvain Tesson Crédits : Christophe Ono Dit Biot - Radio France

Le français, c’est Sylvain Tesson, l’auteur de « Dans les forêts de Sibérie », prix Médicis essai 2011, qui revient cette fois du Tibet, où il s’est mis dans le sillage d’un des plus grand photographes animaliers au monde. Il raconte cette expédition dans « La panthère des neiges » (Gallimard)

Tenter l’impossible

L’américain, c’est Dave Eggers, l’auteur d’ « Une œuvre déchirante d’un génie renversant » et de « Cercle », roman prémonitoire sur la découverte, par une jeune femme embauchée dans une entreprise de la Silicon Valley, de la toute-puissance des nouvelles technologies et du culte de l’absolue transparence. Il aussi le fondateur du magazine littéraire « The Believer », de la maison édition McSweeney's, et de 826 Valencia, une association qui vise à permettre aux jeunes gens de s’exprimer par l’écriture. Lauréat du National Book Award et du prix Médicis étranger, il publie son nouveau livre, « Le moine de Moka » (Gallimard), récit d’aventure et histoire vraie : celle de Mokhtar Alkhanshali, un américano-yéménite qui va tenter l’impossible pour relancer la culture et l’exploitation du mythique café du Yémen, pris dans une situation géopolitique, comme on le sait, plus que complexe.

A la poursuite d’une apparition

Deux récits qui ne sont pas de la fiction, et qui n’en sont pas moins aventureux, immergés qu’ils sont dans le chaos du monde. 

Deux récits qui nous emmènent très loin, aussi. 

« La Panthère des neiges », livre court, tendu, procède d’une expédition vécue à 5000 mètres d’altitude, aux confins du Changtang, à la poursuite d’une apparition, celle de la panthère des neiges, dont il ne reste plus que quelques milliers d’individus. Sylvain Tesson y a suivi le photographe Vincent Munier. Dans la neige, le gigoteur qu’il est, le coureur de routes et d’estrades, comme il le dit lui-même, va devoir apprendre l’attente en se mettant « à l’affut », selon l’expression consacrée, pour observer la vie animale et non pour la prendre…

Très vite, au cours de cette attente, se déploie chez l’écrivain toute une réflexion sur le cosmos, sur le vivant, sur la vie que mènent les hommes d’aujourd’hui et sur notre rapport à la nature. Une réflexion, aussi, sur la littérature des autres. De nombreux auteurs et livres sont cités : Aristote, Pline, le « Livre des morts » tibétain, mais surtout « le Léopard des neiges », récit mythique de Peter Matthiessen publié en 1978 à la suite d’un voyage dans le Dolpo, une région du Népal située à la frontière du Tibet, accompli

avec le zoologiste George Schaller parti lui aussi observer le même animal sauvage que Vincent Munier. 

Ecrit-on parce qu’on est à l’affût des livres écrits par d’autres, l’aggravation de l’état du monde en plus ?

La porte du paradis

Dave Eggers, lui, s’est mis à l’affut d’un autre personnage. Tout aussi impressionnant que la panthère des neiges est Mokhtar Alkanshali, un jeune américain d’origine yéménite qui décide en 2014, envers et contre tout, de « ressusciter l’art du café yéménite ». Il est le héros du « Moine de Moka », bien décidé à prouver que le pays dont sa famille est originaire à autre chose à montrer au monde que les frappes de drones et la rumination de qat. Ecrit à partir de centaines d’heures d’interview avec Mokhtar, ce livre est une mine pour qui veut connaître l’histoire du café, appelé « rayyan », « la porte du paradis », ou « le vin de l’islam » comme l’appelait Baba Budan, un saint musulman qui, rentrant d’un pèlerinage à La Mecque et passant par le Yémen, déroba, au XVIe siècle, sept cerises de café qu’il planta ensuite dans son pays, l’Inde, aujourd’hui, sixième producteur mondial de café. Mais le « Moine de Moka », placé sous le haut patronage de « Herzog » de Saul Bellow, est aussi une sorte de roman de formation parfaitement réel, picaresque et global, plein de péripéties et de paysages splendides, dans lequel un jeune homme portier dans un immeuble nommé l’« Infinity » va se forger un destin à force d’audace et de courage.   

Ecrirait-on aussi pour célébrer l’individu dévalué par le monde contemporain, comme le disait Bellow, « à cause du pouvoir multiplié du nombre qui réduit le moi à l’insignifiance » ?

Une réflexion qui est aussi au cœur du texte de Sylvain Tesson.

" Nous vivons une époque sans nuance, sans complexité et je pense qu'"il n'y a que sous la couverture d'un livre qu'on est autorisé à développer cette complexité. Aujourd'hui c'est le seul endroit sûr pour la nuance." Dave Eggers

"Je crois qu'il y a dans l'affût, c'est à dire dans la nécessité de regarder ce qu'il y a autour de soi, dans la singularité d'n champ oculaire très précis il y a quelque chose qui rejoint cette idée que nous ne pouvons plus regarder le monde globalement (...) et l'écrasement, la massification, la désingularisation des êtres et des choses proviennent de cette volonté de tout embrasser." Sylvain Tesson.

Choix musical de Sylvain Tesson : - Le thème de la panthère rose

de Dave Eggers : Drake’s “Started from the Bottom.”

Dave Eggers est traduit pas Marguerite Capelle

                 _______________________________

Vincent Munier, compagnon de route de Sylvain Tesson pour l’écriture de son livre, est l’invité du festival international du film et du livre d’aventure de La Rochelle du 11 au 17 novembre 2019.

Avec une exposition de ses photos de panthère des neiges et la projection du film « VINCENT MUNIER, ÉTERNEL ÉMERVEILLÉ » réalisé par Benoît Haymon et Pierre-Antoine Hiroz le vendredi 15 novembre 2019. https://www.festival-film-aventure.com/

.
.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......