LE DIRECT
Don DeLillo en 2004

"Un petit gars qui a grandi dans le Bronx, voilà qui je suis", Don DeLillo

58 min
À retrouver dans l'émission

L'écrivain américain Don DeLillo est l'invité de Christophe Ono dit Biot à l'occasion de la publication de son nouveau roman "Zéro K" aux éditions Actes Sud.

Don DeLillo en 2004
Don DeLillo en 2004 Crédits : Leonardo Cendamo/Leemage - AFP

Aujourd’hui, une émission particulière encore puisque nous passerons cette heure avec Don DeLillo, l’un des plus grands écrivains américains contemporains, peut-être le plus grand, révéré, d’ailleurs, par nombre d’écrivains, de Paul Auster à Bret Easton Ellis, et consacré par un National Book Award en 1985.

A 81 ans, cette année, il est l’auteur de 17 romans ainsi que d’un arsenal conséquent de nouvelles et pièces de théâtre. Depuis maintenant près d’un demi-siècle, il écrit l’Amérique dans ses malaises, ses angoisses et ses crises d’identité, au point d’écrire, peut-être, une contre histoire américaine. Dès 1971, avec Americana, il proposait une critique pour le moins décapante du pouvoir des images et des médias. Dans Joueurs, il faisait se percuter monde de la finance et terrorisme international, n’oubliant pas de s’arrêter sur l’assassinat de JFK dans Libra. Puis de revenir sur la menace nucléaire dans Outremonde, sur les guerres américaines au Proche-Orient dans Point Omega, ou encore sur la finance folle et son crash dans Cosmopolis, adapté au cinéma par David Cronenberg avec Robert Pattinson. Si Don DeLillo s’efforce toujours de saisir la conscience d’un pays éminemment complexe et changeant, au rythme de ses traumas historiques, son dernier roman, Zéro K, s’éloigne de tout écoulement temporel pour embrasser plus pleinement les questionnements métaphysiques qui irriguent son œuvre puisqu’il y est question de la quête contemporaine de l’immortalité, de la mort de la mort, donc.

Enfant du Bronx, promeneur de Manhattan, il prête sa plume et son art pour définir la condition de l’homme occidental contemporain, à travers des personnages désorientés, des dialogues éthérés, des scènes d’une incroyable richesse visuelle. On le dit aussi, et ça le fait bondir, visionnaire, parce qu’il semble avoir tout prévu, notamment un avion s’écrasant sur le World Trade Center dans Joueurs, 24 ans avant le 11 septembre. "Pourquoi vois-je des choses qui ne sont pas encore arrivées ?", se demandait le personnage de Cosmopolis. L’occasion ou jamais de poser la question à Don DeLillo.

J'ai eu une vie heureuse en tant qu'écrivain, Don DeLillo

Ce sont les émotions humaines qui sont au coeur de mon oeuvre, Don DeLillo

Ses choix musicaux :

  • "Now’s the time", Charly Parker
  • "A night in Tunisia", Sonny Rollins

Pour aller plus loin :

Bibliographie

Zero K Don DeLilloActes Sud, 2017

Cosmopolis

CosmopolisActes Sud, 2003

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......