LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Salariés d'une entreprise à Lyon, portant des masques, en application des mesures sanitaires en vigueur

La crise sanitaire redéfinit-elle les relations au travail ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Pour combattre la crise sanitaire, le gouvernement a valorisé le concept de distanciation sociale. Télétravail, masque, et pass sanitaire, sont certaines des mesures instaurées par les entreprises. Comment ont-elles impacté nos relations professionnelles ? Le télétravail va-t-il devenir la norme ?

Salariés d'une entreprise à Lyon, portant des masques, en application des mesures sanitaires en vigueur
Salariés d'une entreprise à Lyon, portant des masques, en application des mesures sanitaires en vigueur Crédits : Jeff Pachoud - AFP

Depuis un an et demi, nombre d’employés ont pris l’habitude de travailler de chez elles et de chez eux. Mais il leur est désormais conseillé, de revenir au bureau pour cette rentrée. 

Jean-Michel Sterdyniak, médecin dans un service de santé au travail, encourage le retour au bureau : "Le télétravail présente des gros risques. On ne doit pas le privilégier pour les bénéfices secondaires. C'est la rupture des collectifs, et c'est surtout l'isolement du salarié par rapport au manager."

Dans quelles conditions,  puisque beaucoup d’entre eux, du moins celles et ceux qui sont en contact avec un public, doivent revenir vaccinés ou munis d’un test négatif  ? 

Certaines tensions subsistent tout de même. Stephen Bouquin met en exergue des hiatus présents, notamment autour du pass et de la sphère universitaire : "Il y a beaucoup de lassitude et de ressentiment. Cela fait plus d'un an que la pandémie dure, et nous ne savons pas encore combien de temps elle va durer. Le pass n'est pas forcément efficace. Il faut un pass pour franchir le seuil d'un restaurant, alors qu'il y a trois millions d'étudiants qui arrivent dans les campus, dans les amphithéâtres, et salles de cours sans aération, et ils ne leurs faut pas de pass."

Cette crise sanitaire a mis à rude épreuve les relations entre le management et les salariés, mais aussi entre les salariés eux-mêmes. Comment gérer l’aération des locaux ? La cohabitation entre partisans et négligents du masque ? Les discussions entre pro et antivaccin ? Comment empêcher le recruteur de s’intéresser au statut vaccinal du prétendant à un poste ? Quel rôle, dans ce cas, pour le médecin du  travail ?

Déborah David estime néanmoins que ces mesures ont permis certaines réflexions sur les conditions salariales : "Je pense qu'on a gagné dix ans sur le télétravail. Lorsqu'il a fallu procéder au télétravail contraint, il a fallu opérer des diagnostics sur les entreprises… Quelle est la charge de travail ? Le nombre de jours ? Cela a permis aux gens de tester leur aptitude au télétravail. Quand on sera sorti de tout cela, on pourra opérer un choix. Les mentalités ont pu évoluer."

Intervenants
  • Médecin dans un service de santé au travail en Seine Saint Denis, secrétaire général du Syndicat National des Professionnels de la Santé au Travail)
  • Avocate associée chez De Gaulle Fleurance & Associés
  • Sociologue du travail, professeur à l'université Paris-Saclay et directeur de publication de la revue "Les mondes du travail"
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......