LE DIRECT
Quelle est aujourd'hui la dynamique du virus à l’échelle nationale et internationale ?

Covid-19 : pourquoi l'épidémie nous surprend-elle encore ?

43 min
À retrouver dans l'émission

La pandémie de Covid-19 n'est pas la première épidémie virale de notre histoire. Pourtant, nous peinons à anticiper son évolution alors que le bilan mondial s'élève aujourd'hui à plus d'un demi-million de morts. Comment ce virus continue-t-il à déjouer tous les modèles épidémiques ?

Quelle est aujourd'hui la dynamique du virus à l’échelle nationale et internationale ?
Quelle est aujourd'hui la dynamique du virus à l’échelle nationale et internationale ? Crédits : Dowell - Getty

La pandémie qui balaie actuellement la planète est sans précédent (...) Jamais auparavant ne s'était produite une catastrophe à la fois aussi soudaine, aussi dévastatrice et aussi universelle. Le plus surprenant dans cette pandémie, c'est le mystère total qui l'entoure. Nul ne semble savoir ce qu'est la maladie, d'où elle vient et comment y mettre fin.                              
George A. Soper, Leçons d'une pandémie.

Ce texte de 1919, publié pour la première fois en français cette année par les éditions Allia, est signé par l'épidémiologiste américain George A. Soper. Il y raconte la deuxième vague de grippe espagnole qui vient de faire des ravages dans le monde et nous exprime, dans le même temps, la surprise des contemporains face à l’intensité de ce fléau. 

Depuis cent ans, la science des épidémies a fait d’immenses progrès. Nous en avons été les témoins lors de la pandémie de Covid-19. Néanmoins, depuis six mois, ce nouveau virus n’a cessé de nous surprendre et le pic épidémique nous est encore inconnu.

Pour en comprendre les raisons, nous recevons Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’évolution des maladies infectieuses, Dominique Costagliola, épidémiologiste, bio mathématicienne, directrice de recherche à l’Inserm et Patrick Zylberman, professeur émérite d’histoire de la santé à l’École des hautes études en santé publique (EHESP). 

Le savoir épidémiologique se construit dans le temps 

Toutes nos réflexions sur la Covid-19 sont à mettre au conditionnel  parce que l’on découvre au fur et à mesure ce qui se passe. L’épidémiologie statistique, mathématique, est une science en constant progrès : on n’analyse pas de la même manière la grippe espagnole aujourd’hui qu’hier. Ce n’est pas une science figée. On met constamment au point de nouveaux outils pour analyser la masse de données existantes en s’appuyant également sur les pandémies passées à l’instar de la récente propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest (2013-2015).          
Samuel Alizon, épidémiologiste

Cette grande crise était attendue. Mais il faut bien comprendre que les modèles épidémiologiques servent à évaluer des scénarios pour contenir l’épidémie mais ils n’ont pas vocation à prédire le futur de façon exacte. C’est comme les modèles météorologiques : on prédit bien le temps sur dix jours, mais pas trois mois à l’avance.        
Dominique Costagliola, bio-mathématicienne

Le travail sur la préparation au risque épidémique a réellement débuté au début du XXIe siècle. On était prêt mais pas préparé à ce qui est réellement arrivé. Aujourd’hui, on a du mal à prédire l’enchainement d’une émergence, c’est pourquoi il faut se méfier d’une forme de pathologie de la prédiction qui cherche à démontrer – faussement – que l’on avait prévu le surgissement de cette épidémie.        
Patrick Zylberman, historien de la santé   

Pour aller plus loin :

Arnaud Fontanet. Impact des pandémies et nouvelles réponses face aux émergences infectieuses, cours au Collège de France, 11 février 2019. 

Jean-Stéphane Dhersin et Emmanuel Royer. MODCOV19 : la modélisation pour mieux lutter contre la pandémie, 10 avril 2020.

Martin Koppe. Covid-19 : comment sont conçus les modèles des épidémies ?, 20 mars 2020.

Claudine Herzlich. « Vingt ans après... l'évolution d'une épidémie », Études, vol. tome 396, no. 2, 2002.

Vincent Laperrière. Modélisation dynamique de la peste à Madagascar, entre théorie et observations, L’Espace géographique, vol. tome 39, no. 4, 2010.

Fabrizio Li Vigni et Quentin Rodriguez, Les modèles épidémiologiques sous les feux de la rampe, AOC, 10.07.2020.

Intervenants
  • directeur de recherche au CNRS, spécialiste de l’évolution des maladies infectieuses
  • Professeur émérite d’histoire de la santé à l’Ecole des hautes études en santé publique
  • Epidémiologiste, biomathématicienne et directrice de recherche à l’Inserm
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......