LE DIRECT
Femme pratiquant le Yoga et la méditation à l’aube.

Doit-on s’inquiéter de la résurgence des pratiques ‘New Age’ ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Le" Nouvel âge" est une approche globale, holistique et spiritualiste du monde, où le corps, l’âme, l’esprit et le cosmos sont liés. Alors que cette mouvance née dans les années 1960 connaît un regain de popularité, à quoi répond vraiment ce retour du spirituel ? Comment lutter contre ses dérives ?

Femme pratiquant le Yoga et la méditation à l’aube.
Femme pratiquant le Yoga et la méditation à l’aube. Crédits : Christopher Ames - Getty

Développement personnel, retour à la nature, médecines alternatives… Depuis une dizaine d’années, la mouvance New Age, issue de la contre-culture américaine des années 60, fait son grand retour dans la vie de millions de Français.

Mouvement riche, éclectique, parfois utile et positif, il est également porteur de dérives. Et notamment de dérives sectaires.

En effet, selon la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, la Miviludes, 40% des signalements reçus en 2020 concernaient des questions de santé ou de bien-être. Une tendance révélée et accélérée par la crise sanitaire… mais qui la précédait largement.

Car à en croire bon nombre d’associations et d’acteurs de terrain, cela s’expliquerait notamment par la diffusion de la mouvance "New Age". A la frontière entre le spirituel et le bien-être, à quoi répond cette nouvelle idéologie du sacré ?  Doit-on se méfier de cet ésotérisme contemporain vendeur et ultra-connecté ?  A quel point doit-on redouter les dérives sectaires qui lui seraient liées ?

Autant de questions dont nous allons débattre pendant 45 minutes avec nos trois invités.

Nous recevons Pascale Duval, porte-parole de l'Unadfi, Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, et Jean-Baptiste Malet, journaliste, auteur et documentariste. 

On reconnaît un mouvement sectaire au fait qu’à chaque angoisse, le mouvement a toujours une réponse qu’il dit appropriée. Les mouvements sectaires ont réussi à prospérer et à s’étendre dans la société parce qu’à n’importe quelle question ils apportent une réponse qui souvent est irrationnelle, qui souvent ne tient pas la route, mais auxquels les gens s’accrochent parce qu’ils ont une réponse […] La crise sanitaire a été le révélateur de ce qu’on décrit nous depuis des années en fait. A n’importe quel moment dramatique que peuvent vivre les gens, les mouvements sectaires affluent. La pandémie a donné un nombre de cibles potentielles énorme.      
Pascale Duval

J’aurais tendance à penser que personne n’est épargné par les dérives sectaires. La société dans laquelle nous évoluons est extrêmement violente […] Il est tentant parfois, lorsque l’on est dans un moment difficile de sa vie, que l’on vit un drame, de prêter une oreille attentive à ces promesses d’authenticité, de soin, de lien social. [….] Ce serait très prétentieux de penser que l’on est au-dessus de tout ça parce que l’on est plus intelligent.      
Jean-Baptiste Malet

Ce qui a changé, c’est que les sectes fonctionnent aujourd’hui comme des start-ups. On pourrait dire qu’il y a un élargissement du marché qui est devenu plus ciblé, avec différents niveaux de discours. Le même fond […] va être adapté au niveau culturel et social des cibles. La logique du développement personnel n’est plus seulement valable dans des milieux marginaux mais infuse l’ensemble de la société. On a quasiment des produits d’entreprise qui s’adressent à des "consommateurs de spiritualité".      
Raphaël Liogier

Pour aller plus loin

La santé et le bien-être, nouvelles tendances de la dérive sectaire en France, par Juliette Pierron, France Inter, 24/02/2021

Le reconfinement fait-il le jeu de l'emprise sectaire ?, par Margaux d'Adhémar, Le Figaro, 19/11/2020

L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme, par Jean-Baptiste Malet, Le Monde Diplomatique, juillet 2018

Face aux dérives sectaires en temps de Covid, le gouvernement réorganise la Miviludes, par Lucas Person, Marianne, 25/02/2021

Intervenants
  • Porte-parole de l’Unadfi (Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu)
  • sociologue et philosophe, professeur des universités à Science Po Aix en Provence et enseignant à Paris au Collège international de philosophie.
  • journaliste, auteur et documentariste.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......