LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président Emmanuel Macron au centre de crise d’urgence du ministère de l’Intérieur à Paris, alors que la France fait face à une progression du COVID-19

Est-il temps d'évaluer la politique sanitaire du gouvernement ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Si la mise en examen d’Agnès Buzyn fait beaucoup réagir la classe politique, elle pose aussi la question des mécanismes de contrôle de l’action publique. Comment s'articulent ces instances ? Quelle place doit-on accorder à la contestation par la rue ? Quelles leçons tirer de cette crise ?

Le président Emmanuel Macron au centre de crise d’urgence du ministère de l’Intérieur à Paris, alors que la France fait face à une progression du COVID-19
Le président Emmanuel Macron au centre de crise d’urgence du ministère de l’Intérieur à Paris, alors que la France fait face à une progression du COVID-19 Crédits : Gonzalo Fuentes - AFP

La mise en examen vendredi dernier de l’ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn, par la Cour de Justice de la République, a provoqué un vif débat sur les meilleures façons de juger les éventuels manquements commis par nos gouvernants. 

Pour Emmanuel Rusch, la notion d'évaluation est mal appréhendée : "Il y a un défaut de culture de l'évaluation. Il faut systématiser ce processus. L'évaluation d'une politique publique c'est l'évaluation de sa pertinence, mais aussi l'évaluation de sa mise en œuvre et de ses effets. Quand on évoque la crise de la COVID-19, il y a certes le nombre de décès, mais c'est aussi la capacité de notre système de santé de continuer, à traiter, à soigner et à accompagner des patients qui ont d'autres maladies. C'est de savoir comment est-ce qu'on arrive à associer tout ça pour avoir des résultats sanitaires satisfaisants."

Le député Jean-Louis Touraine estime qu'on ne peut pas considérer qu'il y a eu une très mauvaise action du gouvernement :  "La France traverse cette période plutôt moins mal que d'autres. Il y a quand même eu des maladresses de communication et des actions inopportunes. Mais ce n'est pas parce qu'il y a eu des maladresses dans l'explication de la pénurie de masques, ou dans le retard de mise en place des tests ou des vaccins, que les actions ont pour autant été défectueuses…" 

A la veille de l’instauration de l’obligation vaccinale pour les personnels soignants, la contestation des décisions publiques en matière sanitaire, semble constamment se renouveler en exigeant des instances représentatives, qu’elles mettent en place des évaluations rapides des politiques engagées. Mais entre temps politique, temps médiatique et temps judiciaire, quel est le bon tempo pour considérer les échecs et les réussites d’une politique publique ?

Anne-Charlène Bezzina contextualise cette nécessité sociale d'une évaluation politique : "C'est important de rappeler que la Cour de Justice de la République rend sa décision maintenant, mais que les saisies remonte à mars dernier… L'action judiciaire a au contraire été concomitante à l'action politique. Traditionnellement, on a l'habitude de dire qu'il y a un temps du jugement et un temps de l'action. Aujourd'hui, on a à faire à une crise avec une attente citoyenne de justice qui ne peut plus tarder."

Intervenants
  • Epidémiologiste, directeur équipe recherche Education Ethique Santé, à l'Université de Tours, Président de la Société Française de Santé Publique, Président de la Conférence Nationale de Santé, et Président du Comité de contrôle et de liaison COVID-19
  • Député du Rhône (LREM), professeur de médecine
  • Constitutionnaliste, maîtresse de conférence à l'université de Rouen, membre de l'Observatoire des politiques en situation d'épidémie et post-épidémie
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......