LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tour Evergrande à Shanghai le 22 septembre 2021;

L'économie chinoise est-elle hors de contrôle ?

38 min
À retrouver dans l'émission

En Chine, le groupe Evergrande frôle le défaut de paiement, la production manufacturière est toujours ralentie à cause de la hausse des prix de l'énergie et la croissance domestique diminue : ces difficultés sont-elles le signe d’un effondrement à venir du système financier et économique chinois ?

Tour Evergrande à Shanghai le 22 septembre 2021;
Tour Evergrande à Shanghai le 22 septembre 2021; Crédits : Hector Retamal - AFP

La situation pourrait paraître paradoxale car elle révèle qu’une économie fortement administrée peut sortir des cadres qu’un gouvernement a tracés pour elle. 

Car les difficultés d’endettement et le besoin de refinancement de grands groupes immobiliers comme Evergrande, Fantasia ou China Fortune Land n’inquiète pas que le Parti Communiste Chinois à quelques mois de son XXème congrès. Ces faillites potentielles donnent des sueurs froides à des investisseurs internationaux et à la classe moyenne chinoise qui craint de perdre ses économies investies dans le béton des tours à construire. 

Les trois lignes rouges fixées par le gouvernement sont largement dépassées et menacent à la fois  la prospérité commune répétée à l’envi dans les discours de Xi Jinping mais aussi le tournant d’une « double circulation » qui ferait reposer le succès économique de la Chine sur un rééquilibrage de son économie vers le marché intérieur. 

Pour ce débat, Emmanuel Laurentin reçoit Hubert Testard, spécialiste de l'Asie et des enjeux économiques internationaux, ancien conseiller économique et financier en Asie et enseignant au collège des affaires internationales de Sciences Po sur l'analyse prospective de l'Asie, Chunyan Li, consultante indépendante sur les relations franco-chinoises, présidente de FEIDA Consulting et François Godement, historien et sinologue, conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, membre associé du Carnegie Endowment for International Peace.

"L'impact en Chine d'une éventuelle faillite des grands groupes immobiliers, est en train de s'agrandir. Il faut voir qu'en septembre, les ventes de logements ont chuté d'un tiers, ça devient inquiétant, et il devient indispensable de restructurer les entreprises concernées. Evergrande ne pourra pas survivre sans une intervention extérieure car ils ont des dettes, à court terme, beaucoup trop importantes par rapport aux actifs qu'ils peuvent mettre en avant même s'ils sont en train d'en vendre plein en ce moment, comme on l'a vu à Hongkong récemment. Il faut donc une intervention de l'État. Ce qui inquiète les marchés internationaux, c'est que cette intervention, on ne la voit pas pour l'instant. On a l'impression que l'État continue à attendre un peu pour bien montrer que ce marché doit être assaini et que l'État ne va pas faire n'importe quoi pour aider les entreprises de l'immobilier" Hubert Testard

"Dans le passé, d'autres sociétés chinoises ont eu le même problème et étaient au bord de la faillite comme Anbang Insurance ou Hainan Airlines. Le gouvernement chinois à chaque fois a joué un rôle important, Anbang Insurance est devenu un autre groupe d'assurance, et il marche très bien aujourd'hui, si bien que deux de ses actionnaires publics chinois veulent vendre parce que le groupe est sur la bonne voie. Hainan Airlines, elle, a été réorganisée. On peut faire plus ou moins la même chose pour Evergrande" Chunyan Li

"En ce moment, c'est le problème de la contagion qui se pose sur l'ensemble du secteur immobilier. En Chine, on avançait les fonds, on achetait l'appartement sur plan, et de plus en plus, on s'était mis à emprunter parce que le gouvernement commençait à restreindre le crédit. Or là, on arrête, les fournisseurs ont peur de ne pas être payés. Toutes ces entreprises immobilières, qui se sont toutes construites sur le même modèle, sont à l'arrêt" François Godement

Intervenants
  • Spécialiste de l'Asie et des enjeux économiques internationaux, ancien conseiller économique et financier en Asie, enseignant au collège des affaires internationales de Sciences Po sur l'analyse prospective de l'Asie
  • Consultante indépendante sur les relations franco-chinoises, présidente de FEIDA Consulting
  • Historien et sinologue, conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, membre associé du Carnegie Endowment for International Peace
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......