LE DIRECT
Le président tunisien Kais Saied a reçu sa première dose de vaccin lundi 12 juillet 2021.

La Tunisie face au Covid-19 : que peut la communauté internationale ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la Tunisie ne dénombrait qu’une cinquantaine de morts il y a encore un an, le pays est aujourd'hui confronté à une reprise épidémique alarmante. Comment l'expliquer et comment y faire face ? En quoi cette nouvelle crise relance-t-elle le débat autour de la levée des brevets ?

Le président tunisien Kais Saied a reçu sa première dose de vaccin lundi 12 juillet 2021.
Le président tunisien Kais Saied a reçu sa première dose de vaccin lundi 12 juillet 2021. Crédits : TUNISIAN PRESIDENCY FACEBOOK PAGE - AFP

L’image, bouleversante, a fait ce matin le tour des réseaux sociaux. A Mateur, dans le nord de la Tunisie, le directeur de l’hôpital est filmé en train de pleurer. Abattu, assis au sol, il ne peut retenir ses larmes face à la pénurie d’oxygène censé maintenir en vie ses patients atteints du Covid-19. A elle seule, cette scène raconte la tragédie dans laquelle la Tunisie est plongée.

La situation est alarmante. Le variant Delta s’y diffuse à une vitesse inédite. Chaque jour en moyenne, 8 000 cas positifs et 150 décès dus au Covid-19 sont recensés. En proportion de sa population, c’est bien plus que les pires records français lors des vagues précédentes. Selon le membre fondateur de l’association des Médecins tunisiens dans le monde, « on est passé du stade de la crise sanitaire à celui de la crise humanitaire. »

Pourtant, longtemps, la Tunisie s’en est mieux sortie que ses voisins, et que bien d’autres pays. Elle n’avait connu qu’une cinquantaine de morts de mars à août 2020 ; elle a atteint récemment plus de 16 000 décès.

Comment en est-on arrivés là ? Comment la communauté internationale peut-elle venir en aide, maintenant et à moyen terme ?

Alors que les Matins de France Culture présentés par Chloé Cambreling, se sont intéressés aujourd’hui à l’Italie, à Israël et au Sénégal, lumière, ce soir, sur la Tunisie face au Covid 19.

Pour débattre, nous recevons la médecin, psychiatre et écrivaine Fatma Bouvet de la Maisonneuve, le représentant de l'OMS en Tunisie Yves Souteyrand et Nathalie Ernoult, chargée de plaidoyer à Médecin sans frontières et co-directrice de l’Observatoire de la santé mondiale à l’Institut de recherche sur les relations internationales (IRIS).

Je suis en contact avec de très nombreux collègues sur place […] Vous avez des médecins qui ne dorment pas de la nuit, qui ne mangent pas, qui travaillent 7 jours sur 7 et qui sont extrêmement mal payés. Il n’y a pas eu un seul responsable politique qui s’est exprimé pour les remercier. Aujourd’hui les responsables politiques sont totalement absents, le Président de la République ne s’est pas prononcé. On a fait appel à la diaspora, on s’est mobilisés en moins de quarante-huit heures, on n’a pas eu un seul remerciement […]. Ce n’est pas seulement une incapacité, c’est une démission totale de l’Etat et c’est ça qui fait peur aux Tunisiens.              
Fatma Bouvet de la Maisonneuve

Le problème d’un pays comme la Tunisie c’est qu’elle n’arrive pas à avoir suffisamment de doses. Et si elle n’en a pas assez, c’est que ces doses sont dans d’autres pays. Aujourd’hui la Tunisie a commencé à couvrir en particulier les personnes âgées et les professionnels de santé, mais on n’est pas en situation, surtout dans un pays qui connaît une telle crise épidémique, pour couvrir suffisamment de personnes.              
Yves Souteyrand

On a besoin et de lever la question de la propriété intellectuelle et de donner la recette, donc de permettre de transférer cette technologie. On est dans le cadre […] d’industriels qui ont bénéficié d’investissements massifs d’argent public, une couverture de risques qui s’est elle aussi faite par l’Etat en achetant à risque toutes les doses avant même d’en connaître l’efficacité […] Ce qui est difficile à comprendre aujourd’hui c’est pourquoi des pays comme la France et d’autres n’ont pas réussi à tordre le bras des industriels, qui eux n’ont fait absolument aucun pas en direction des entreprises sur le continent africain qui possèdent des capacités de production […] Il y a des capacités à produire en Tunisie, même pour l’ARN messager, mais ce partage ne se fait pas.              
Nathalie Ernoult

Pour aller plus loin

Finalement débordée par la crise du Covid, la Tunisie lance un appel à l'aide, par David Rich, France 24, 13/07/2021

« Nous sommes livrés à nous-mêmes » : en Tunisie, les hôpitaux exténués par le Covid-19, par Oumeïma Nechi, La Croix, 13/07/2021

[Tribune] « Les acquis démocratiques en Tunisie pourraient s’effondrer du fait de la crise provoquée par le Covid-19 », par un Collectif de binationaux franco-tunisiens, Le Monde, 18/05/2021

"Fracture vaccinale entre le Nord et le Sud" : les errements du dispositif Covax, par Audrey Parmentier, L'Express, 11/07/2021

Coronavirus : « La Tunisie peut être un pays producteur de vaccins », par Camille Lafrance, Jeune Afrique, 16/06/2021

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......