LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
De quelle manière le SMIC est-il politique ?

Le montant du smic est-il politique ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Ce jeudi 16 décembre, la ministre du Travail Élisabeth Borne déclarait qu'"il n'y aurait pas de coup de pouce" pour le SMIC au 1er janvier 2022. Étroitement lié à la question du pouvoir d'achat, enjeu clé de la campagne présidentielle, le montant du SMIC est-il, lui aussi, éminemment politique ?

De quelle manière le SMIC est-il politique ?
De quelle manière le SMIC est-il politique ? Crédits : PHILIPPE HUGUEN - AFP

Alors que tous les candidats de gauche à la présidentielle promettent une hausse significative du salaire minimum, le gouvernement s’en tient cette année encore à la revalorisation automatique.

Sur fond d’inflation , l’exécutif juge plus efficace les différentes primes pour soutenir le pouvoir d’achat des plus modestes.

Mais certains parlent aussi de pouvoir du travail et s’interrogent sur la valeur de celui-ci lorsque l’Etat doit compléter par des mesures d’ aide.

Le contexte de reprise jusque là plus rapide que prévu change-t-il quelque chose au débat qui divise depuis des années les économistes à propos de  l’impact du niveau du SMIC sur l’emploi ? 

Alors que le dernier "coup de pouce" a presque dix ans, la hausse du SMIC est-elle un bon outil pour lutter contre la pauvreté et les inégalités ? Pour soutenir le pouvoir d'achat ?

Pour ce débat, nous recevons Michael Zemmour, maître de conférences en économie à l’université Paris I, Fadila Khattabi, députée LREM de La Côte-d'Or, Francis Kramarz, professeur et directeur de recherche à l’ENSAE.

"Le contexte économique compte beaucoup, nous sortons d'une crise sanitaire sans précédent. Même si la situation économique semble bonne, elle reste fragile. La question de la revalorisation du SMIC est une question tout à  fait louable, notamment à l'aune d'échéances électorales majeures mais il me semble que la protection de l'emploi, et notamment de l'emploi des personnes les plus vulnérables me semble également être un enjeu majeur si nous voulons lutter contre la pauvreté et la précarité" Fadila Khattabi

"Ce groupe d'experts sur le SMIC fait chaque année la même recommandation depuis dix ans, à savoir ne pas donner de "coup de pouce" au SMIC, et ce qui est frappant, c'est que quelque soit le contexte, les circonstances, il fait la même recommandation. Le SMIC s'éloigne des autres salaires, entre le salaire médiant et le salaire minimum se creuse un fossé, or si on veut empêcher cet écart, il faut revaloriser le SMIC d'avantage" Michael Zemmour

"La France est peut-être le seul pays au monde où les inégalités salariales ont baissé, les pauvres en France ne sont pas pauvres en raison de leur salaire mais en raison du nombre d'heures qu'ils font. Souvent, les femmes sans partenaire avec un ou plusieurs enfants à charge, qui travaillent 20 heures ou moins par semaine, ont des difficultés de pauvreté" Francis Kramarz

Intervenants
  • Maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP).
  • Députée LREM de la 3ème circonscription de Côte d'Or et Présidente de la commission des affaires sociales
  • Professeur et directeur de recherche à l’ENSAE
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......