LE DIRECT
Un continent jeune confronté au défi de la formation universitaire.

Quel enseignement supérieur pour l'Afrique ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Soixante ans après les indépendances africaines, l’éducation est un enjeu majeur dans le processus d’émancipation du jeune continent. Construction d’universités, nouvelles formations, échanges internationaux... Quel bilan et quel avenir pour l’enseignement supérieur décolonisé ?

Un continent jeune confronté au défi de la formation universitaire.
Un continent jeune confronté au défi de la formation universitaire. Crédits : SIA KAMBOU - AFP

En 2013 sortait Americanah, roman de l'autrice nigériane Chimamanda Ngozie Adichie. L’histoire d’Ifemelu, qui après un parcours lycéen brillant, entre à l’université de Nsukka - ville du centre du Nigeria. Cependant, ce qu’elle trouve sur place ne ressemble en rien à ce dont elle rêvait pour ses études supérieures : campus délabrées, salles de cours surpeuplées, et surtout, des grèves. “Ne pouvant compter sur l’absence de grèves, les étudiants espèrent seulement que celle-ci sera de courte durée. Tout le monde parlait de s’en aller”. C’est ce Ifemelu finira par faire : la jeune étudiante obtient une bourse d’études et s’envole pour les États-Unis.

Si Ifemelu n’est qu’un personnage de fiction, son expérience fait écho à celle de nombreux étudiants africains. En 1970, l’Afrique sub-saharienne comptait 400.000 étudiants. En 2017, ils étaient 9 millions. En 2030, ils devraient être 20 millions sur les bancs des facs africaines. Un vrai défi pour les universités qui doivent se préparer à un afflux massif de nouveaux étudiants et répondre à la forte demande d’éducation et de compétences sur le continent. Comme Ifemelu, les étudiants africains n’ont donc bien souvent pas d’autre choix que de s’expatrier pour compléter leur formation. Ce sont ainsi les étudiants les plus mobiles au monde.

Alors que huit anciennes colonies françaises fêtent leurs soixante ans d'indépendance en août, où et comment se forme aujourd’hui la jeunesse africaine qui dirigera demain le continent ? Comment enrayer la "fuite des cerveaux" ? À quoi rêvent vraiment les étudiants africains ?

Pour en débattre, nous recevons le secrétaire général du Conseil national de la jeunesse malienne Diadié Dembele, la chercheuse  en sociologie au CEPED (Centre Population et Développement) et membre du centre de réflexion Thinking Africa Kadijatou Marou Sama et les historiens Mamadou Diouf et Amzat Boukari-Yabara. 

Comprendre la construction historique des universités en Afrique

La philosophie de la mission civilisatrice tendait à réduire la formation des africains. Dès les années 50, les étudiants se battaient pour choisir leur discipline et « africaniser les cadres » au lieu de laisser l’administration coloniale faire des choix à leur place. Partir en France pour faire ses études faisant partie des revendications des nationalistes africains.          
Mamadou Diouf 

Progressivement, après les indépendances, on assiste à une explosion universitaire : les nations indépendantes mettent en place leur université nationale afin de sortir du modèle fédéral que représentait alors l’Université de Dakar au Sénégal – d’échelle internationale. Aujourd’hui, il faudrait repenser la mutualisation des moyens à travers une réflexion sur la carte des universités en Afrique (300-400 actuellement).          
Amzat Boukari-Yabara

Inventer un nouveau modèle académique, plus collaboratif

Rien n’a été résolu sur les thématiques de l’inégalité et de la discrimination. On entre dans le temps de la réflexion après le temps révolutionnaire. Les espaces nationaux sont incapables de porter des projets d’éducation. Il faudrait une démarche régionale.          
Mamadou Diouf 

Je remarque régulièrement que lorsque des étudiants rentrent d’une formation en Occident soit ils sont trop diplômés, soit leur filière de spécialité n’est pas suffisamment développé. C’est pourquoi, il est nécessaire de créer des centres de recherche régionaux en lien avec des problématiques quotidiennes.          
Kadijatou Marou-Sama

Au-delà de la décolonisation des savoirs, il y a une nécessité de faire une révolution culturelle centrée sur l’Afrique elle-même.          
Diadié Dembele

Dans cette mondialisation universitaire, la France est aujourd’hui en perte de vitesse en Afrique par rapport à d’autres pays aux stratégies plus dynamiques à l’instar de la Chine ou la Turquie.          
Amzat Boukari-Yabara

Pour aller plus loin :

Il y a 60 ans, les indépendances africaines. Quel bilan? (4/5) Une jeunesse sous tension, par Olivier Flumian, pressenza, 10.07.2020. 

Pourquoi les investissements dans l'enseignement supérieur et la recherche en Afrique sont-ils si importants ?, Association pour le développement de l’éducation en Afrique, 27.07.2018.

Enseignement supérieur et équité en Afrique subsaharienne. Élargir l’opportunité au-delà de l’élite, Groupe de la Banque mondiale, 2018.

La mobilité internationale des étudiants africains, Campus France, 2017.

Avec la hausse des frais universitaires, les étudiants africains moins attirés par la France, par Amaëlle Brignoli, Le Monde Afrique, 07.06.2020.

Maroc, Sénégal, Tunisie... ces pays africains qui forment l'élite francophone du continent, par Moussa Diop, Le 360 Afrique, 15.07.2018.

Diaspora et mobilité : enrichir la recherche africaine, par Hamidou Dia et Luc Ngwé, The Conversation, 27.03.2019. 

Denise Efionayi and Etienne Piguet. « Les étudiants d’Afrique de l’Ouest face à la globalisation du savoir », International Development Policy, Revue internationale de politique de développement, 2014.

Intervenants
  • Secrétaire général du Conseil national de la jeunesse malienne section France
  • Chercheuse en sociologie au CEPED, membre du centre de réflexion Thinking Africa
  • historien, spécialiste de l’Empire colonial français, enseignant à l’université de Columbia à New-York
  • docteur du Centre d’études africaines de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), spécialiste du panafricanisme
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......