LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Cité Maurice-Thorez à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne.

Est-il encore possible de bien se loger en France ?

44 min
À retrouver dans l'émission

En France, la crise des logements persiste. S'il semble nécessaire de construire, il convient surtout de s'interroger concrètement sur les manières de le faire. Où construire et pour qui ? Comment loger les personnes qui en ont besoin ? Et comment imaginer des logements durables et de qualité ?

Cité Maurice-Thorez à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne.
Cité Maurice-Thorez à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne. Crédits : Vincent Isore - Maxppp

« Habiter la France de demain », tel est le nom d’une consultation citoyenne qui vient de s’achever. Une initiative gouvernementale qui vise à mieux cerner les attentes et problématiques des français.  

Et elles sont nombreuses : difficile accès au logement, zones périurbaines abandonnées, centres-villes saturés, sans oublier la précarité estudiantine et le respect nécessaire de l’environnement.  

Emmanuel Macron souhaitait un « choc de l’offre », nous verrons si cette annonce a tenu ces promesses et si la construction de bâtiment neuf doit être la seule solution pour tenter de résoudre la crise.

Comment se donner les moyens de repenser l’habitat ? Comment celui-ci peut-il être plus juste et adapté aux défis du futur ?

Voici les questions qui vont poser les bases de notre débat, en espérant qu'il soit constructif ! 

Pour en parler, nous recevons Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, Jean-Claude Driant, professeur d'urbanisme à l'école d'urbanisme de Paris et Christine Leconte, architecte-urbaniste et présidente de l’Ordre national des architectes.

Le logement est devenu depuis une vingtaine d’années l'un des principaux facteurs d’inégalités dans ce pays. Ce sont aussi des inégalités territoriales parce qu’évidemment cette question ne se pose pas du tout de la même façon selon l’endroit où l’on habite. […] Il se trouve que la majorité des jeunes, pour tout un ensemble de raisons […], cherchent à se loger dans les grandes villes ; or les grandes villes sont aujourd’hui extrêmement chères et de plus en plus inabordables.        
Jean-Claude Driant

Les maires de 1000 communes en France sont contraints par la loi SRU, qui impose de construire des logements sociaux à hauteur de 20 ou 25% du parc de logement. Mais ce ne sont pas toutes les villes de France, et ça ne concerne que le logement social. Plus généralement, il y a une réticence des maires ou des métropoles à valider de nouveaux programmes de logement ; parce que chacun a envie d’espace, de nature […] Chaque nouvel arrivant trouve que son immeuble c’est bien, mais que l’immeuble qui arrive derrière, c'est trop.        
Emmanuelle Wargon                                

Aujourd’hui on doit réinventer des formes urbaines et surtout arrêter de se dire qu’il n’existe que d’un côté le pavillonnaire ou de l’autre côté le logement collectif un peu standardisé qu’on construit depuis quelques années en France. Entre les deux, il y a une recherche créative et spatiale ; pour cela, il faut redonner de la place à la conception architecturale au sein des villes.        
Christine Leconte

Bibliographie

Les politiques du logement en France

Les politiques du logement en FranceDocumentation française, Paris, 2015

Intervenants
  • ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement
  • professeur à l’école d’urbanisme de Paris, auteur de « Les politiques du logement en France », La documentation française, 2015.
  • Architecte et urbaniste, présidente de l’Ordre national des architectes.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......