LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'agence Pôle Emploi de Montpellier, le 3 janvier 2019.

La hausse du chômage est-elle inéluctable ?

38 min
À retrouver dans l'émission

Budget 2021 dévoilé lundi dernier, réforme de l'assurance chômage à nouveau discutée ce mercredi, plan de relance détaillé début septembre… Face aux plans sociaux qui se multiplient, les politiques publiques annoncées par le gouvernement sauront-elles endiguer la hausse du chômage ?

L'agence Pôle Emploi de Montpellier, le 3 janvier 2019.
L'agence Pôle Emploi de Montpellier, le 3 janvier 2019. Crédits : Pascal Guyot - AFP

Le président de la République nous avait averti en juillet dernier : la crise de l’emploi allait suivre la crise sanitaire. Mais il affirmait mettre tout en œuvre pour en atténuer les effets.

Les prévisions de destructions d’emploi se sont calées, selon les instituts, entre 800.000 et 1 million. Mais on sait, depuis le début de la crise de la COVID-19, combien les prévisions peuvent être contredites par les faits.

Le projet de loi de finance présenté ce lundi par le gouvernement table sur un fort rebond de l’activité mais Il n’interrompra pas les plans sociaux en cours.

Bien sûr un accent devrait être mis sur la formation, mais comment former une masse aussi importante de nouveaux chômeurs ? Tandis que l'expérimentation "Territoire Zéro Chômeur" s’élargit, est-il possible de faire revenir dans l’emploi des chômeurs de longue durée tandis que d’autres, plus récemment licenciés, ne trouveront pas eux-même de travail ?

Où concentrer les efforts pour lutter contre le chômage ? 

Il est important de donner une perspective à la jeunesse : il faut que les jeunes puissent continuer à penser leur avenir en France. Avant la crise sanitaire, tous les indicateurs étaient au vert (...) nous voulons donc continuer à miser sur l'avenir et la jeunesse. On doit renforcer les dispositifs qui donnent des résultats, comme la prime à l'embauche pour les apprentis. Fadila Khattabi

Il s'agit d'éviter une récession qui va durer dix ans comme celle qu'on a connu en 2008, et avec 30 ou 40 points de PIB de dette en plus, ce qui représente des centaines de milliards d'euros (...). Les coûts de capital des entreprises n'est pas couvert par le plan de relance. Le débat sur la conditionnalité me parait un débat qui s'engage sur les mauvais termes : il faut cibler les mesures pour les entreprises. Xavier Timbeau

Comme à chaque récession, pour les chômeurs de longue durée, la file d'attente risque de se prolonger. D'où la pertinence d'une expérimentation comme " Territoire Zéro Chômeur Longue Durée " (...). Les premiers éléments d'évaluation montrent que c'est un dispositif dont il faut saluer la nécessaire extension, surtout en temps de crise. Carole Tuchszirer 

Intervenants
  • Socio-économiste, chercheuse au Conservatoire national des arts et métiers au sein du Centre d'Etudes de l'Emploi et du Travail, membre du Conseil scientifique d’évaluation de l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée
  • Économiste, directeur de l'Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE)
  • Députée LREM de la 3ème circonscription de Côte d'Or, Présidente de la commission des affaires sociales
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......