LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Plonger dans la nature pour la réinventer ?

Coronavirus, une conversation mondiale : Peut-on réinventer la nature ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Quelle place pour la nature dans le "monde d'après" qui nourrit tant de discussions et de fantasmes depuis le début de la pandémie ? Depuis le Québec, la philosophe Marie-Hélène Parizeau échange avec l'écrivain Alexis Jenni sur nos rapports multiples et parfois contradictoires à notre environnement.

Plonger dans la nature pour la réinventer ?
Plonger dans la nature pour la réinventer ? Crédits : Prakash Mathema - AFP

Puisqu’il nous faut désormais « vivre avec le virus », le Temps du Débat reprend la conversation mondiale ouverte à la veille du confinement. Chaque vendredi, sur le site et à l’antenne, est engagé un dialogue entre des artistes, intellectuels, de France et d’ailleurs, pour nous aider à comprendre ce qui nous arrive.

La Conversation Mondiale de ce soir a été préparée en lien avec l’exposition "Les Origines du monde : l'invention de la Nature au XIXe siècle" qui devait ouvrir au musée d’Orsay. 

Le reconfinement a repoussé son ouverture mais le sujet, abordé de différentes manières ces derniers mois, par exemple à propos de la présence des animaux en ville avec la philosophe Vinciane Despret ou plus récemment autour de la notion de catastrophe dans une conversation entre la philosophe Catherine Larrère et l’écrivain Fabian Scheidler, nous semblait si riche que nous avons maintenu le dialogue prévu entre la professeur de philosophie Marie Hélène Parizeau qui enseigne à l’Université Laval au Québec et l’écrivain Alexis Jenni, auteur récent d’un récit sur la vie du grand défenseur états-unien de la nature, John Muir. 

Marie-Hélène Parizeau nous a d’ailleurs proposé un magnifique texte de réflexion sur la nature québécoise à partir de ses balades estivales à bicyclette le long du Saint-Laurent. Une belle façon de réfléchir à nos usages de la nature, entre wilderness et lotissement au gazon taillé au cordeau.

Depuis le début du confinement, l'équipe du Temps du débat a rassemblé sur le site de France Culture près de quatre-vingt textes d’écrivains, d’artistes ou d’intellectuels du monde entier qui nous ont donné leur regard sur la crise en cours. Cette saison, cette conversation continue chaque vendredi. Nous vous invitons à lire la contribution de la semaine, signée Marie-Hélène Parizeau : " Le cycliste vagabond, le paysage et la nature ordinaire". 

Intervenants
  • Professeure à la Faculté de philosophie morale et d'éthique appliquée (bioéthique et éthique de l’environnement) à l’Université Laval, Canada. Elle est membre de la COMEST (Commission mondiale de l’éthique de la science et de la technologie) de l’UNESCO.
  • écrivain, prix Goncourt 2011 pour « L’Art français de la Guerre », ed. Gallimard, auteur de « La conquête des îles de la terre ferme » ed. Gallimard.
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......