LE DIRECT
Selon le gouvernement, plusieurs lignes délaissées pourraient de nouveau servir.

Le train redémarre-t-il à toute vapeur ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Après la Convention Citoyenne, Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté d’investir dans le fret ferroviaire, les trains de nuits et l’essor des "petites lignes". Mais quels sont les moyens et les partenariats à nouer pour réaliser cette ambition française dans le développement du réseau ferroviaire ?

Selon le gouvernement, plusieurs lignes délaissées pourraient de nouveau servir.
Selon le gouvernement, plusieurs lignes délaissées pourraient de nouveau servir. Crédits : Sébastien Brunner - Getty

Selon Le Figaro, "personne ne l’attendait sur ce terrain" : au cours de son entretien télévisuel du 14 juillet, Emmanuel Macron a plaidé la cause des petites lignes de train, des frets et des trains de nuit. Une prise de position confirmée par les déclarations du Premier ministre Jean Castex, qui a nommé Jean-Baptiste Dejbarri ministre délégué aux transports auprès de Barbara Pompili, ministre de la transition écologique.

Mais qu’en est-il aujourd’hui des projets pour relancer le rail en France ? C’est ce dont nous allons débattre ce soir avec Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, Nicolas Debaisieux, directeur général de Railcoop (première coopérative ferroviaire en France) et Juliette Maulat, chercheuse au laboratoire Géographie-Cités.

La déshérence d'une partie du réseau

Dans la perception générale, la fermeture d’une gare constitue le recul de l’État et une forme d’abandon ou d’assignation à résidence pour un territoire. Notre projet de 1001 gares cherche à réhabiliter ces lieux de vie en y implantant des services publics notamment.                                
Jean-Baptiste Djebbari

En France, les petites lignes – un tiers du réseau ferroviaire – accueillent souvent moins de dix trains par jour avec des infrastructures en mauvais état. Depuis 2011, environ 1000km de lignes ont été concernées par des suppressions de services à partir de critères purement comptables. C'est pourquoi, des chercheurs invitent à renouveler les approches : penser en termes de potentiels socio-économiques des territoires.                                
Juliette Maulat

Vers un nouveau modèle ?

On a eu un mouvement de surinvestissement sur les lignes à grande vitesse (LGV) jusqu’en 2017. Aujourd’hui, on essaie de réinvestir le champ des petites lignes et faire naître un réseau partiellement régional avec un trafic moins dense, des trains moins capacitifs plus légers et moins chers.  Par ailleurs, sur les trains de nuit, on anticipe deux segments de marché : petits budgets (jeunes) et ceux qui veulent voyager différemment avec une offre premium.                          
Jean-Baptiste Djebbari

S’il y a une attente forte pour avoir du train, on constate des manques sur certains territoires. Notre projet vise à redévelopper massivement l’offre des lignes en commençant par l’exploitation de Bordeaux-Lyon. Mais, il existe des barrières assez conséquentes dans l’exploitation du ferroviaire : le matériel roulant coûte cher compte-tenu d’un manque d’harmonisation au niveau européen.                              
Nicolas Debaisieux

Les régions soulignent un désinvestissement de l’État et réclament une part plus importante dans la prise de décision et la gouvernance. D'autre part, la reprise de la dette de la SNCF par l’État n’était pas un cadeau mais l’une des conditions du passage de la SNCF en société anonyme (S.A.), dans l'optique de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire français.                          
Juliette Maulat

Pour aller plus loin :

Actualités

La SNCF plombée par la perte record des TGV, par Denis Fainsilber, Les Échos, 30.07.2020.

Après le Covid, l’envie d’un bon rail, par Jean-Christophe Féraud, Libération, 30.07.2020. 

Jean-Baptiste Djebbari: « L’État va apporter plusieurs milliards à la SNCF », par Jean-Yves Guérin, Le Figaro, 22.07.2020.

Le train, grand oublié des plans de relance, par Marie Astier, Reporterre, 04.06.2020.

Tribune : « Pas de transition écologique sans développement des transports collectifs et singulièrement du train », Le Monde, 13.07.2020.

Relance du ferroviaire: voyage en absurdie, par Emmanuelle Ducros , L'Opinion, 03.08.2020.

Indicateurs du marché du transport ferroviaire en 2019, Autorité de régulation des transports (ART), 22.07.2020.

Analyses

David Barroux. Train ivre, Les Échos, 23.07.2020.

Benoît Duteurtre. Il paraît que les petites lignes de chemin de fer coûtent trop cher, Le Monde diplomatique, 01.04.2020.

Julie Chauveau. Ne ratons pas le train de l'hydrogène, Les Échos, 08.07.2020.

Jean Finez et Laurent Quessette. Penser les chemins de fer comme bien commun, AOC, 07.05.2018.

Vincent Doumayrou. « Et pourtant ils roulent », Revue Dérivations, 01.12.2020.

Juliette Maulat et Arnaud Passalacqua. Les collectivités locales prises dans la nouvelle " bataille du rail ", Métropolitiques, 26.05.2014.

Michel Quidort. « Petites lignes ferroviaires en Allemagne : deux histoires plus une », Transports urbains, vol.  133, no. 2, 2018.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......