LE DIRECT
Un joueur devant un écran de jeu vidéo

L’univers du jeu vidéo peut-il renouveler les codes du débat public ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Entre deux parties de jeux vidéo, on peut désormais assister à un débat politique virtuel retransmis en direct. Ces nouveaux espaces d'échanges plébiscités par des milliers de jeunes peuvent-ils réinventer la démocratie ?

Un joueur devant un écran de jeu vidéo
Un joueur devant un écran de jeu vidéo Crédits : Thomas Winz - Getty

Le 28 juin dernier, au lendemain du second tour des élections régionales, un dessin de Plantu en Une du journal Le Monde suscitait l’ire des internautes. Le dessin présentait un couple d’abstentionnistes affalé dans un lit. Et occupé à jouer aux jeux vidéo. « Purée, y avait des élections », réalise-t-il soudain, les yeux rivés sur l’écran. Depuis longtemps, c’est vrai, on accuse les jeux vidéo de tous les maux. De créer de la frustration, de la violence. Et maintenant : de favoriser l’abstention, la dépolitisation.

Mais les jeux vidéo et la politique sont-ils si cloisonnés ?

D’un côté, le monde du jeu vidéo, ses codes et ses outils, sont de plus en plus prisés des responsables politiques de tous bords. Qui y voient un moyen de s’adresser à un public auquel ils parlent peu.

De l’autre, des joueurs renouvellent en profondeur les façons de s’engager, en s’appuyant sur leurs codes et en mobilisant leurs communautés.  

Ainsi : comment l’univers du jeu vidéo et celui de la politique se rencontrent, se nourrissent ? Comment le premier participe à transformer les codes du débat public ?

Voilà les questions dont nous parlerons ce soir, dans Le Temps du Débat. Nous recevons le vidéaste Usul, la députée Paula Forteza et le chercheur en sciences du jeu et directeur de l'agence Game in Society Olivier Mauco

Le jeu est en train de se généraliser et de devenir grand public. Avant il y avait beaucoup plus de contraintes ou d’obstacles : on disait que ça allait créer une addiction aux écrans, etc. Aujourd’hui, par exemple, depuis le confinement, l’OMS a changé de discours sur le jeu vidéo, et commence à dire que ça permet de la sociabilité en ligne, de rester en forme, parce qu’on a des jeux actifs (…) On voit ce qui se passe dans ce monde-là a un impact beaucoup plus grand public que ce qu’il avait avant.  
Paula Forteza

Twitch est une plateforme qui à la base était plutôt designée pour permettre à des gens de diffuser sur Internet leurs parties de jeux vidéo, et c’est un outil qui a été détourné par un certain nombre de joueurs pour en faire autre chose. Ils ont cessé de diffuser du jeu vidéo, ils ont commencé à parler, à discuter, et aujourd’hui on y trouve en effet des streams –  c'est-à-dire concrètement des émissions, des diffusions – avec des revues de presse, des discussions politiques, ça commence à arriver doucement [...] C’est vrai que ça a été assez étonnant de voir le déferlement de politiques qui, d’un coup, se sont intéressés à cette plateforme.  
Usul

Je suis convaincu que les prochaines révolutions surviendront d’une culture gaming ou en tout cas de personnes qui vont s’inspirer de la possibilité du gaming […] Il y aura la possibilité de créer des lieux, des utopies, des espaces peut-être plus structurés, peut-être plus perméables, et voire même pervasifs [...] En ce moment, on est dans un entre-deux, on est dans une période de bascule, et en tout cas les médias à un moment donné ont été structurants ; on a pu le voir avec la télé, la radio, qui ont eu des impacts sur les campagnes, et voire même ont fait émerger des formes de discours […] Du monde du jeu pourraient émerger de nouvelles décisions, de nouveaux modes de production, de nouvelles relations sociales, voire de nouveaux mythes.  
Olivier Mauco

Pour aller plus loin

Le "stream reconductible", ou quand les joueurs de jeux vidéo soutiennent les grévistes, par Clément Lesaffre, Europe 1, 09/12/2019

POINT DE VUE. Et si les jeux vidéo étaient l’avenir de la participation démocratique ?, par Paula Forteza, Ouest-France, 09/02/2021

Les jeux vidéos s'engagent en politique, par Bertrand Beauté, Tribune de Genève, 22/04/2021

Intervenants
  • Vidéaste et chroniqueur
  • Docteur et enseignant en jeux vidéo à Sciences Po Paris et directeur de l'agence Game in Society
  • députée des Français d’Amérique Latine et des Caraïbes
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......