LE DIRECT
Eleanor Roosevelt (1884-1962), tenant la déclaration de l'homme et du citoyen (USA, 1948)

Pourquoi "droits de l'hommiste" est-il devenu une insulte ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Le nombre de pays membre de l'ONU, et signataires de la déclaration des droits de l'homme, n'ont jamais été aussi important. Mais leur violation dans de divers pays et la critique de Macron sur le "droit-de-l'hommisme" interrogent. Serait-ce devenu une critique ? Et que signifie cette formulation ?

Eleanor Roosevelt (1884-1962), tenant la déclaration de l'homme et du citoyen (USA, 1948)
Eleanor Roosevelt (1884-1962), tenant la déclaration de l'homme et du citoyen (USA, 1948) Crédits : Getty

Jean-Marie Le Pen, Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Chevènement et, plus récemment, le président de la république Emmanuel Macron ont chacun employé l’expression « droits-de-l'hommiste » pour qualifier des attitudes ou des militants qui mettaient en avant la nécessité de défendre les droits de l’homme.

Il y a dix ans encore, cette mission apparaissait nécessaire et même désirable. Mais depuis quelques années, il semble qu’un certain réalisme ce soit imposé et que, à droite comme à gauche, la critique de la défense des droits de l'homme soit devenue plus sévère.

Macron, les Gilets Jaunes, et les droits de l'Homme

  • Macron met les droits de l’homme en sourdine, Le Monde, le 05/12/2018
  • « Emmanuel, tes propos sur l’immigration contribuent à la désintégration de ces populations fragilisées », Tribune de François Dosse pour Le Monde, le 03/12/2017
  • Gilets jaunes: l'ONU réclame une enquête sur «l'usage excessif de la force», le gouvernement réplique, Libération, le 06/03/2019
  • Suite à sa mission à Paris, la Commissaire Mijatović livre ses premières observations sur les questions de droits de l’homme liées au mouvement des « gilets jaunes », Site du Conseil de l'Europe, le 29/01/2019

Analyses

  • La Déclaration universelle des droits de l'homme, publiée le 18 décembre 1848
  • La déclaration des droits de l’homme a-t-elle une vocation universelle ?, Débat proposé par La Croix, avec Magali Lafourcade et Ioannis Panoussis, le 10/12/2018
  • "Le procès des droits de l'homme recommence", L'Express, le 08/07/2018
  • Mais qui veut éteindre les Lumières ?, Le Monde, le 15/11/2018

Sur nos invité.e.s

Justine LACROIX, professeur de science politique à l'Université libre de Bruxelles, directrice du Centre de théorie politique

  • «  La dénonciation des droits de l’homme est entrée dans le sens commun  », Le Monde, le 09/05/2016

François CROQUETTE, ambassadeur de France pour les droits de l'homme et la mémoire de la Shoah.

Pierre MANENT, philosophe, spécialiste des idées politiques, ancien directeur d’études à l'école des hautes études en sciences sociales (EHESS). 

Intervenants
  • professeure de science politique à l’Université libre de Bruxelles
  • ambassadeur de France pour les droits de l’homme.
  • Philosophe, historien et directeur d’études honoraire à l’EHESS
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......