LE DIRECT
Quels sont les enjeux de la position de l’Allemagne dans la relance européenne ?

Pourquoi l'Allemagne a-t-elle intérêt à ce que l'Europe ne s'effondre pas ?

42 min
À retrouver dans l'émission

Alors que l'Europe fait face à une crise sanitaire et économique inédite, l'Allemagne d'Angela Merkel prend la présidence du Conseil de l’UE pour une durée de six mois. Entre la proposition d'un plan de relance et la mutualisation des dettes, le pays va-t-il réussir à sauver le bloc européen ?

Quels sont les enjeux de la position de l’Allemagne dans la relance européenne ?
Quels sont les enjeux de la position de l’Allemagne dans la relance européenne ? Crédits : Christoph Soeder/dpa - Getty

Il est de l’intérêt de l’Allemagne que nous ayons un marché unique fort, que l’Union européenne devienne de plus en plus unie et qu’elle ne s’effondre pas. Ce qui est bon pour l’Europe était et demeure bon pour nous.                             
Angela Merkel

Alors que l’Allemagne s’installe à la présidence du Conseil de l’UE, la chancelière Angela Merkel a accordé un long entretien à la presse européenne dans lequel elle plaide en faveur de la lutte contre le changement climatique, défend la démocratie libérale menacée et soutient la possibilité pour l’Allemagne de contracter de nouvelles dettes. 

Dès lors, on peut s’interroger, s’agit-il d’un retournement radical de sa position ou la poursuite de son intérêt ? L’interprétation diffère et permet de débattre du fonds de relance qui devrait être adopté par les pays européens dits « frugaux » – que l’Allemagne soutenait jusqu’alors – et les raisons de la palinodie allemande face aux dettes à venir. Pourquoi l’Allemagne a-t-elle intérêt à ce que l’Europe ne s’effondre pas ?

Pour répondre à cette question, nous recevons Franziska Brantner, députée allemande (Die Grünen) et spécialiste des relations internationales, Claire Demesmay, directrice du programme franco-allemand de l'Institut allemand de politique étrangère, Jean Quatremer, journaliste spécialiste des questions européennes et Hélène Miard-Delacroix, professeure d'histoire et de civilisation de l'Allemagne contemporaine.   

Un revirement inédit à nuancer

On observe un changement de position qui est très clair, un nouveau discours, mais pas une nouvelle idéologie. La réponse allemande sur l’endettement commun reste la même. Il s’agit plutôt d’une prise de conscience pragmatique : dans une situation de crise vraiment aiguë, l'usage d'un instrument exceptionnel s’impose. Sur la question de la solidarité européenne, la différence notable dans la perception de la chancelière par rapport à la crise de la zone euro (2010-2012), c’est l’origine accidentelle du choc économique.              
Claire Demesmay

Une parenthèse qui se referme ? 

La droite européenne se rend compte que les croyances qu’elle a imposées à l’Europe depuis trente ans ne fonctionnent pas en temps de crise. Aujourd’hui, ce qui est en train de triompher, c’est une Europe de gauche qui avait été abandonnée au profit du néo-libéralisme.            
Jean Quatremer

Pour aller plus loin :

Actualités :

Le plan de relance au cœur de la présidence tournante allemande de l’Union européenne, par Thomas Wieder et Virginie Malingre, Le Monde, le 28.06.2020.

« En quittant le club des radins, Merkel aux portes du Panthéon européen », par Jean Quatremer, Libération, le 30.06.2020.

« Mutti : Angela Merkel, Europe assistance », par Jean-Dominique Merchet, L'Opinion, le 01.07.2020.

L’Allemagne a mis la dernière main à sa feuille de route pour la présidence de l’UE, par Christina Goßner et Philipp Grüll, EURACTIV, le 26.06.2020.

Analyse :

Claire Demesmay. Capitaine dans la tempête : défis et enjeux de la présidence allemande du Conseil de l’UE. Note de l'IFRI, juillet 2020.

Intervenants
  • Professeure d'histoire et de civilisation de l'Allemagne contemporaine à Sorbonne Université
  • Directrice du programme franco-allemand de l'Institut allemand de politique étrangère (DGAP - Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik)
  • Députée et spécialiste des relations internationales
  • Journaliste à Libération, correspondant à Bruxelles
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......