LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alors que l’Europe est en pleine relance économique et cherche un « mouvement » après la crise COVID, un tel traité peut-il avoir un impact communautaire ?

Traité du Quirinal : la relation franco-italienne rééquilibre-t-elle l'Europe?

37 min
À retrouver dans l'émission

Le Traité du Quirinal, dont la signature est prévue le 25 novembre à Rome implique une coopération réaffirmée et concrète entre la France et l'Italie. De par sa ressemblance avec le traité franco-allemand de 1963, le couple franco-italien peut-il devenir un moteur fédérateur en Europe ?

Alors que l’Europe est en pleine relance économique et cherche un « mouvement » après la crise COVID, un tel traité peut-il avoir un impact communautaire ?
Alors que l’Europe est en pleine relance économique et cherche un « mouvement » après la crise COVID, un tel traité peut-il avoir un impact communautaire ? Crédits : TIZIANA FABI - AFP

On en parle depuis 2017 et le sommet franco-italien de Lyon : Paris et Rome vont signer vendredi à Rome un traité d’amitié dont l’ambition est d’être un équivalent du Traité de l’Elysée signé en 1963 entre De Gaulle et Adenauer, et dont on dit qu’il a été le ciment de l’Europe des Six. 

Entre-temps, l ‘Europe est passée à 28, depuis cette année et le départ du Royaume-Uni à 27. 

C’est d’ailleurs le Brexit qui redonne à cet accord franco-italien une importance inédite, tant les trois économies les plus importantes sur le continent, l’Allemagne, la France et l’Italie ont, dans le cadre du plan de relance européen, un nouveau rôle à jouer. 

Pour ce débat, Emmanuel Laurentin reçoit Gilles Gressani, directeur de la revue Le Grand Continent et du Groupe d’études géopolitiques, Daniela Schwarzer, directrice exécutive pour l’Europe et l’Eurasie de l’Open Society et Sandro Gozi, eurodéputé RenewEurope.

"Vendredi, le président de la République française se rendra à Rome pour signer ce traité, et je trouve que c'est utile pour structurer dans la durée et dans la continuité une relation importante entre deux pays importants mais qui aussi peut être une forme de coopération créative pour donner un nouvel élan au niveau européen" Sandro Gozi

"Il y a dans le traité du Quirinal une citation, une référence explicite au traité de l'Élysée, et je pense que ce qui est central dans la démarche de ce traité, c'est l'idée de structurer quelque chose qui aille au-delà du moment politique" Gilles Gressani

"Je pense que chaque traité qui sert à renforcer des relations bilatérales entre deux États membres au sein de l'UE a une valeur. Il s'agit non seulement de la coopération entre les 27 mais il faut aussi que ça marche entre voisins, il faut aussi que la coopération ne soit pas seulement bonne au Conseil européen mais qu'il y ait vraiment des agendas qui avancent, qui puissent servir le fonctionnement de l'intégration européenne" Daniela Schwarzer

Intervenants
  • Directeur de la revue Le Grand Continent et du Groupe d’études géopolitiques
  • Directrice exécutive pour l’Europe et l’Eurasie de l’Open Society et Membre du Conseil d'administration de l'Institut Jacques Delors
  • Député européen Renew Europe, secrétaire général du Parti Démocrate européen et Ancien secrétaire d'État italien aux affaires européennes (2014-2018)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......