LE DIRECT
Les acteurs Michel Aumont (G) et Loïc Corbery répètent une scène de la pièce Le jour du destin (de Michel del Castillo), le 20 août 2003 sur la scène du théâtre Montparnasse à Paris.

Michel Aumont : "Ma réalité, c'est d'être au théâtre !"

1h
À retrouver dans l'émission

Frédéric Taddéi reçoit le comédien Michel Aumont. Il se confie sur ses premiers pas au théâtre, sa carrière de comédien sur les planches et au cinéma.

Les acteurs Michel Aumont (G) et Loïc Corbery répètent une scène de la pièce Le jour du destin (de Michel del Castillo), le 20 août 2003 sur la scène du théâtre Montparnasse à Paris.
Les acteurs Michel Aumont (G) et Loïc Corbery répètent une scène de la pièce Le jour du destin (de Michel del Castillo), le 20 août 2003 sur la scène du théâtre Montparnasse à Paris. Crédits : PIERRE VERDY - AFP

Fils d'une mère comédienne et d'un régisseur à la Comédie française, Michel Aumont baigne dans le théâtre depuis qu'il est enfant : 

Je faisais déjà l'acteur à 10 ans, mais ça me paraissait normal. Ce qui me paraissait moins normal par exemple, c'était d'aller à l'école. Ma réalité, c'est d'être au théâtre. Michel Aumont

Je savais que mon désir d'acteur ne suffisait pas. Il fallait que les autres me désirent. Michel Aumont

Acteur de premier plan au théâtre, Michel Aumont entre à la Comédie-Française comme pensionnaire à la sortie du Conservatoire national d’art dramatique, en 1956.

Quelques mois plus tôt, au concours du Conservatoire, il y eut un scandale car le jeune Jean-Paul Belmondo, l'idole de la classe, n'avait pas eu le premier prix de comédie moderne. Cette année-là, celui qui gagne le premier prix, c'est Michel Aumont grâce à son interprétation dans Le Tragique malgré lui de Tchekhov. 

J'étais très content d'avoir le prix, évidemment. J'ai gagné la même année que la très bonne actrice Catherine Samie, alors j'étais ravie. Michel Aumont

Belmondo est un excellent acteur, ce jour-là, il a simplement raté sa scène. Il jouait dans "Les Fourberies de Scapin". Michel Aumont

La répétition, c'est ce qu'il y a de plus excitant parce qu'on cherche. Après, il faut refaire, et c'est là toute la difficulté. Michel Aumont

Certains acteurs disent qu'ils n'ont pas le trac, parce qu'ils sont persuadés d'être aimés par le public. Moi, j'ai le trac, et je crois que c'est bien. Michel Aumont

Le comédien apparaît pour la première fois sur grand écran en 1972, dans La Femme en bleu de Michel Deville. Par la suite, il sera nominé trois fois aux Césars. Il assure cependant ne jamais avoir mis les pieds au Festival de Cannes : 

Je n'aime pas ce genre d'endroit, j'espère ne jamais m'y rendre. (...) Il y a trop de paparazzis. Michel Aumont

Le cinéma m'a un peu déçu parce qu'il ne m'a jamais donné les rôles magnifiques que j'ai eus au théâtre. Mais dernièrement, j'ai eu de plus jolis rôles comme dans "Les invités de mon père" d'Anne Le Ny. Michel Aumont

C'est vrai que j'ai joué des rôles plutôt sombres, mais ils sont souvent plus intéressants que les rôles clairs. C'est très bien de jouer un salaud ! Michel Aumont

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......