LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Union européenne survivra-t-elle à la crise ?

49 min
À retrouver dans l'émission

Pervenche Berès et Jacques Sapir
Pervenche Berès et Jacques Sapir
Pervenche Berès et Jacques Sapir © Yaël Mandelbaum / RF L'Espagne est passée de la note « AAA » à la note « AA », après que Standard & Poor's, la 1ère agence de notation internationale, a abaissé l'évaluation de sa dette à long terme, ce qu'elle a aussi fait avec la Grèce, l'Irlande et le Portugal. En cause : la faiblesse structurelle de ces économies. Au-delà d'une comparaison narquoise avec la gastronomie et les étoiles du guide Michelin, cette décision risque d'avoir de lourdes conséquences pour les pays concernés et pour l'avenir même de l'Union européenne. Car les divergences entre les Etats européens sont telles aujourd'hui que chacun agit sans concertation avec ses voisins, et que le principe de subsidiarité semble plus souvent invoqué que celui de solidarité. Or, l'onde de choc de la crise financière atteint désormais le crédit des Etats eux-mêmes. Pour le dire clairement, certains pays n'ont plus les moyens d'emprunter pour financer leur plan de relance. En quelques semaines, outre la dégradation des notes de plusieurs pays par les agences de notation, l'Irlande a invoqué l'intervention du FMI, les pays de l'Est ont appelé à l'aide les Etats membres historiques, et la livre sterling a chuté sur le marché des changes. Que peut l'Europe face à ça ? « La crise actuelle montre à quel point la zone euro se trouve à une étape névralgique de son existence, écrivent les partisans d'un Fonds monétaire européen dans un article paru dans les Echos le 27 février dernier. Une monnaie unique, ajoutent-ils, mais pas de politique économique, pas de budget, pas de solidarité. Pour être en mesure de prouver son utilité, l'UE doit pouvoir aider directement les Etats les plus fragiles et financer des plans de soutien mutuellement bénéfiques. La consolidation de la zone euro requiert de passer la vitesse supérieure en matière d'ambition politique et de gouvernance économique ». Gouvernance économique, le mot est lâché, et il est sur toutes les lèvres. Est-ce que le 10e anniversaire de la monnaie unique européenne va être marqué par l'éclatement de la zone euro comme certains économistes le craignent ? Qu'est-ce qui est en cause dans la gestion de la crise par les Européens : la politique ou la monnaie ? L'absence de gouvernement économique, ou l'absence d'une monnaie commune ? En d'autres termes, l'UE survivra-t-elle à la crise ?
Intervenants
  • eurodéputée S&D au parlement européen, présidente de la délégation socialiste française
  • Économiste et directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......