LE DIRECT
Match Cassius Clay contre Sonny Liston le 25 mai 1965

1965 (4/4) Match de boxe Cassius Clay contre Sonny Liston : "Une abominable plaisanterie !"

59 min
À retrouver dans l'émission

"Liston est tombé, il n'a même pas essayé de se battre !" Annoncé comme le match du siècle, c'est une immense déception pour le public. En 1965, l'émancipation des femmes dites "modernes" est encore très relative. Des jeunes dénoncent la presse qui ont amplifié le mythe des Blousons noirs.

Match Cassius Clay contre Sonny Liston le 25 mai 1965
Match Cassius Clay contre Sonny Liston le 25 mai 1965 Crédits : Bettmann / Contributeur - Getty

Retour sur l’année 1965 à travers une sélection d’archives radiophoniques proposée par Philippe Garbit.

Le reportage enregistré le 25 mai pour la revanche entre Cassius Clay (alias Mohamed Ali) et Sonny Liston est une immense déception. Le combat tourne très vite court. Retrouvez l'ambiance du stade et les commentaires de Jacques Sallebert.

Le public ne cache pas son mécontentement. Car avoir payé 100 dollars pour assister à cela. C'est tout de même un peu abusif.

Roger Régent dessine brièvement un panorama du cinéma en France et en Europe en 1965.

Ecoutez ensuite la dernière émission de "Rendez-vous à 5 heures" du 25 juin 1965. Animée par Pierre Divoire, il s'adresse aux femmes : "pour vous distraire de vos tâches ménagères et vous enseigner ce que toute femme moderne doit connaitre". Marie-Thérèse Guinchard y fait l'inventaire des droits acquis par les femmes depuis 50 ans.  

"Recherches de notre temps" diffusée le 18 mars s'intéresse à "l'enfance inadaptée". Un reportage sur la manipulation par la presse de jeunes pour mettre en scène des bagarres et maintenir le mythe de la violence des "Blousons noirs". Ils leur offrent 1 000 francs et leur demandent d'organiser une fausse bagarre "qui puisse paraître vraie".

Ils nous ont dit de chercher un coin qui fait un peu la zone quoi. Alors je leur ai trouvé ça un coin dans Clichy un peu plus haut là. (...) point de vue habillement, eux ils voulaient qu'on prennent des choses dégueulasses mais nous on leur a dit que le Blouson noir ça n’existe pas (...) on peut dire “blouson noir” un gars qui a un Levis mais il est pas plus pourri qu’un autre qui est bien habillé et a une mentalité de salaud. 

Ils nous ont demandé de faire une fausse partie de poker.

L’abbé Marc Oraison évoque les origines du mythe des Blousons noirs inspiré par James Dean et insiste sur la différence avec la délinquance juvénile.

Au fond, ce qu’on a appelé les bandes “Blousons noirs” ce sont des bandes assez inorganisées d’adolescents ou de jeunes qui ne savent pas où se retrouver, qui n’ont pas de lieu personnel où ils puissent s’accrocher et qui se retrouvent tous en bandes dans les squares ou dans les bistrots. (...) ces bandes d’adolescents un peu égarés du point de vue affectif est un phénomène de tous les temps.

James Dean
James Dean Crédits : John Kobal Foundation / Contributeur - Getty

Je pense que les journalistes ont été victimes d’une psychose de peur et ils ont entretenu le mythe Blousons noirs pour faire peur aux gens et je pense aussi pour des raisons commerciales parce que cela faisait vendre les journaux.

Indexation web : Véronique Vecten, Documentation sonore de Radio France

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......