LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des paysans nantais manifestent le 24 Mai 1968
Épisode 5 :

Est-ce l'apaisement ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Le 24 mai, les affrontements reprennent avec une deuxième "nuit des barricades" dans le Quartier latin. Pendant ce temps, à Nantes est déclarée la Commune. Et les négociations entre l'Etat et les syndicats ne se tiennent pas dans les meilleures conditions.

Des paysans nantais manifestent le 24 Mai 1968
Des paysans nantais manifestent le 24 Mai 1968 Crédits : AFP

Chroniques de Mai : une série en sept volets de Dominique Chagnollaud, diffusée pour la première fois sur France Culture en 1988.  Suivez avec nous les événements de l'Année 68 au travers d'une mise en abyme documentaire qui reprend les événements de façon chronologique, de la bouche de ceux qui ont fait l'époque. 

Les témoignages : Jacques Tarnero du Mouvement du 22 Mars, Alain Krivine, de la Jeunesse communiste révolutionnaire, Roland Castro de l'Union des Jeunesses communistes marxistes-léninistes, Michel Jobert, directeur de Cabinet de Georges Pompidou, Maurice Grimaud, Préfet de police de Paris, Jacques Rémy, étudiant en Sorbonne, Georges Séguy, secrétaire général de la CGT, Alexandre Hébert et Yves Roqueton, de FO - Nantes, François Ceyrac, délégué général adjoint de l'Union des Industries Métallurgiques et Minières, Jean-Marcel Jeanneney, Ministre des Affaires Sociales, Jean Bornard, secrétaire général adjoint de la CFTC, Henri Weber, Ligue Communiste Révolutionnaire, Serge Perrin, de la CFTD - Nantes et Bernard Thareau, agriculteur. 

Le 24 mai, le général De Gaulle prononce un discours que les étudiants écoutent attentivement, ensemble, devant leurs transistors.  

Il a fait un discours assez mou, parlant de référendum, etc. Ce qui s'est passé c'est que nous avons tous sorti nos mouchoirs, ou les foulards qui nous servaient contre les gaz lacrymogènes, et nous les avons agités en disant "adieu De Gaulle, adieu De Gaulle". Et je garde cette image-là, qui est très belle je crois, et ce n'était pas un adieu coléreux à ce moment-là, c'était... bon c'est une histoire qui se finit, on part ailleurs.      
Jacques Rémy

Cette écoute s'enchaîne immédiatement par la deuxième nuit des barricades où des affrontements éclatent dans le Quartier latin mais aussi Rive Droite. 

A chaque fois qu'il y avait une manifestation, elle se terminait dans le Quartier Latin par une bataille rangée, on allait perdre l'opinion, donc on voulait l'éviter absolument. La manifestation du 24 avait été convoquée à la Gare de Lyon, on ne devait pas retraverser la Seine, mais les manifestants décident. Les groupuscules proposent, les manifestants disposent.      
Henri Weber

Le même jour, à Nantes, se lance une grande manifestation agricole qui débouchera sur la "Commune" de Nantes. 

La Commune de Nantes c'est le rêve qui n'a pas été réalisé, je veux dire que dans la dimension politique, il est probable qu'à Nantes ça ait été un peu plus loin, ne serait-ce que parce qu'il y a eu conjointement et les étudiants et la grève à Sud Aviation, et donc la signification politique, qui consistait à dire "On n'accepte pas les institutions".      
Yves Roqueton

Jusqu'à l'ambiance dans laquelle se sont déroulées les négociations de Grenelle.

Ce qui a fait tourner la négociation d'une façon un peu différente de ce que Pompidou et moi-même souhaitions c'est l’initiative qu'a prise monsieur Huvelin, le président du Conseil National du Patronal Français, presque d'emblée d'accorder une hausse de 30% du SMIC, d'emblée ! Ça a surpris.      
Jean-Marcel Jeanneney

Enfin, en bonus, un court extrait d'un entretien au sujet de Mai 68 que le chanteur Renaud avait accordé à Noël Simsolo le 14 mars 1984.

Avec les voix de :

Charles De Gaulle - Président de la République

Daniel Cohn-Bendit - Mouvement du 22 Mars

Chistian Fouchet - Ministre de L'intérieur

Georges Pompidou - Premier Ministre

Avec le concours du Centre de Documentation du Mouvement Ouvrier et du Travail de Nantes.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......