LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Poster commémorant le vol dans l'espace de Valentina Terechkova, en juin 1963
Épisode 2 :

Mission Vostok-6 : Valentina Terechkova, première femme dans l’espace

59 min
À retrouver dans l'émission

Dans la course à l’exploration spatiale qui oppose les Etats-Unis à l’URSS depuis 1957, les soviétiques emportent une bataille symbolique d’envergure : Valentina Terechkova, devient la première femme dans l’espace, en réalisant un voyage en solitaire à bord de Vostok 6 (16-19 juin 1963)

Poster commémorant le vol dans l'espace de Valentina Terechkova, en juin 1963
Poster commémorant le vol dans l'espace de Valentina Terechkova, en juin 1963 Crédits : David Pollack / Contributeur - Getty

Retour sur l’année 1963 à travers une sélection d’archives radiophoniques proposée par Philippe Garbit.

Au début des années 1960, Valentina Terechkova, jeune ouvrière du textile passionnée de parachutisme, pose sa candidature pour participer au programme spatial de l’Union soviétique. Après des entraînements intensifs et des tests particulièrement éprouvants, la jeune femme est finalement choisie (parmi 400 candidates) par Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du Parti communiste de l’Union soviétique. Valentina monte à bord du vaisseau Vostok-6 le 16 juin 1963, sous le nom de code « La mouette ». Réactions et impressions en France et à l’étranger (notamment aux Etats-Unis).

Retour aux réalités terrestres, en Alabama très précisément,  Etat du sud des Etats-Unis. Au cours du printemps 1963, la communauté noire de la ville de Birmingham, soutenue par Martin Luther King, se mobilise pour lutter contre la ségrégation et la discrimination raciale. Des manifestations non-violentes sont organisées dans toute la ville, mais violemment réprimées par la police, (son chef Eugene « Bull » Connor,  est un ségrégationniste notoire), à coups de matraques, de bergers allemands et de jets d’eau à haute pression… Un état des lieux radiophonique, dans le Journal Parlé de France III National , le 02  juin 1963. 

Manifestation du 4 mai 1963 à Birmingham (Alabama)
Manifestation du 4 mai 1963 à Birmingham (Alabama) Crédits : Afro Newspaper/Gado / Contributeur - Getty

Dans la ville de Birmingham, on ne vous emploiera pas, car la couleur de votre peau est noire...Joyce, une étudiante de 16 ans.

Le 11 octobre 1963, deux étoiles de la culture française s’éteignent le même jour, à quelques heures d’intervalles : témoignages de Serge Lifar et de Bourvil dans les actualités.

Et dans l’actualité théâtrale, c’est la toute dernière œuvre du dramaturge irlandais Samuel Beckett, Oh ! Les beaux jours, qui est à l’honneur, dans la petite salle du Théâtre de France (Odéon), Créée par Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault, la pièce est mise en scène par Roger Blin.

Je ne crois pas avoir jamais lu une pièce d’un homme qui sache si bien analyser toutes les sensations d’une femme…(Madeleine Renaud)

Madeleine Renaud et Samuel Beckett au Théâtre de l'Odéon (1966)
Madeleine Renaud et Samuel Beckett au Théâtre de l'Odéon (1966) Crédits : Keystone-France / Contributeur - Getty

Indexation web : Sylvain Alzial, Documentation sonore de Radio France

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......