LE DIRECT
Salvador Dali à la Foire du Trône, 1965
Épisode 1 :

Fantaisies radiophoniques

59 min
À retrouver dans l'émission

Du sérieux sur France Culture il y en a beaucoup bien sûr ! La chaîne réunit les meilleurs experts pour débattre sérieusement. Elle sait aussi rire d'elle-même le 1er avril. Ecoutez Salvador Dali rêver d'hibernation. Découvrez ensuite les feuilletons télévisés, films ou bandes dessinées de 1965.

Salvador Dali à la Foire du Trône, 1965
Salvador Dali à la Foire du Trône, 1965 Crédits : Jacques PRAYER / Contributeur - Getty

Retour sur l’année 1965 à travers une sélection d’archives radiophoniques proposée par Philippe Garbit.

France Culture est une chaîne très sérieuse, habituée à réunir des experts sur tous les sujets. Pierre Barbier présente “La tribune des critiques” ,un magazine littéraire, artistique et dramatique” sur France Culture le 20 janvier 1965. Roger Grenier, Pierre de Latil et Luc Estang dissertent sur ce qu’est l’honnête homme. Luc Estang : 

Il est bien difficile de se piquer de tout. L’honnête homme est-il réduit aujourd’hui à être un ignorant conscient ?

Mais la chaîne sait rire d’elle-même et surprendre ses auditeurs avec un colloque sur “La régénération des hommes mûrs atteints de sénilité précoce”...le 1er avril. Réalisation José Pivin.

Salvador Dali se délecte en parlant de l’hibernation et de l’anti-gravitation. Son art de rouler les R ne rend pas son discours très intelligible.

Une chose est certaine. Le jour que Dali sera dépanné de sa mort et sera remis en état de crétiniser les foules de nouveau...alors je me réveille. Et naturellement télévision , conférence de presse et tous les moyens de crétinisation….

Dépaysez-vous ensuite avec un extrait de la fiction “La dame de Beyrouth” diffusée le 2 février 1965 sur France Inter : des cartes postales sonores dans une ambiance d’exotisme rétro. Une réalisation de Marcel Sicard, d’après le roman de Jean-Marie Audibert.

Retour enfin sur les loisirs en vogue en cette année 1965 : les programmes télévisés : “La séquence du jeune spectateur” avec un extrait de "Rintintin" de Lee Duncan. 

Mabrouk, alias Rintintin dans l'épisode "L'attaque du train"
Mabrouk, alias Rintintin dans l'épisode "L'attaque du train" Crédits : Philippe Le Tellier / Contributeur - Getty

L’essor des bandes dessinées et du journal Tintin. Sans oublier les feuilletons “Belle et Sébastien” de Cécile Aubry, "Belphégor, le fantôme du Louvre" de Claude Barma ou encore le film “Angélique marquise des anges” de Bernard Bordery. Au théâtre, la pièce d'André Roussin "Les oeufs d'autruche".

Et la voix de l'inoubliable Mireille dans son petit conservatoire face à un jeune chanteur.

Indexation web : Véronique Vecten, Documentation sonore de Radio France

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......