LE DIRECT
Delphine Seyrig, dans  L'année dernière à Marienbad
Épisode 3 :

"L'année dernière à Marienbad", Lion d'Or à Venise

59 min
À retrouver dans l'émission

Le 31 décembre 1961, Alain Robbe-Grillet, scénariste du film "L’année dernière à Marienbad" évoque sa collaboration avec Alain Resnais. Ecoutez ensuite les critiques mordantes sur le film « Rocco et ses frères », en présence de Luchino Visconti, dans « Le masque et la plume » du 16 mars.

Delphine Seyrig, dans  L'année dernière à Marienbad
Delphine Seyrig, dans L'année dernière à Marienbad Crédits : Keystone-France / Contributeur - Getty

Retour sur l’année 1961 à travers deux archives sur le cinéma, choisies par Philippe Garbit.

Je crois que n’importe quel artiste crée pour connaître la signification du monde.

Alain Robbe-Grillet raconte à André Gillois sa connivence très rare avec Alain Resnais pour la réalisation du film "L'année dernière à Marienbad" 

Ce qu’il y a de tout à fait remarquable c’est qu'on aurait dit que Resnais avait envie de faire ce film lui aussi. On ne peut pas dire que ce film est une collaboration. C’est vraiment une œuvre faite entièrement par lui et entièrement par moi. 

Des 4 projets de scénario proposés par Alain Robbe-Grillet, Alain Resnais a choisi celui qui lui a semblé le plus difficile.

Ecoutez ensuite les critiques du film "Rocco et ses frères" de Luchino Visconti, Lion d’Argent à la Mostra de Venise de 1960. L'équipe de l’émission "Le masque et la plume" réunit ce soir là : France Roche, Morvan Lebesque Pierre Macabru et Georges Sadoul et François Régis Bastide.

Alain Delon dans "Rocco et ses frères"
Alain Delon dans "Rocco et ses frères" Crédits : Sunset Boulevard / Contributeur - Getty

Pierre Macabru regrette la version française : 

Le lyrisme en français ne passe pas du tout.

Morvan Lebesque :

Il y a des morceaux admirables, entre autres tous les morceaux de violence, l’impression de faits divers que donnent les personnages lancés dans l’aventure humaine.

Luchino VISCONTI a fait un film sur l’immigration intérieure en Italie. Des rôles des 5 frères, il souligne l’importance de Chiro. La co-production franco-italienne lui a imposé d’engager des acteurs français, ce qu'il n'a pas apprécié !
 

Les Français doivent faire des films français et les Italiens des films italiens. Maintenant c’est une espèce de salade on ne comprend plus rien.

Il faut doubler Rocco (Alain Delon) pour la France, c’est une erreur.

Indexation web : Véronique Vecten, Documentation sonore de Radio France

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......