LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le fronton de la faculté de Nanterre au lendemain de la fermeture du site
Épisode 1 :

Pourquoi Nanterre ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Mai 68 ne commence pas le 1er Mai. Les événements qui mènent aux déferlements du mois de Mai ont de multiples racines, qui sont déjà présentes à la faculté de Nanterre.

Le fronton de la faculté de Nanterre au lendemain de la fermeture du site
Le fronton de la faculté de Nanterre au lendemain de la fermeture du site Crédits : UPI - AFP

Chroniques de Mai : une série en sept volets de Dominique Chagnollaud, diffusée pour la première fois sur France Culture en 1988. Suivez avec nous les événements de l'Année 68 au travers d'une mise en abyme documentaire qui reprend les événements de façon chronologique, de la bouche de ceux qui ont fait l'époque. 

Les témoignages : Henriette Asséo et Jacques Tarnero du Mouvement du 22 Mars, Jacques Rémy, étudiant en Sorbonne, Jacques Sauvageot, de l'UNEF, René Rémond, professeur à Nanterre, Alain Krivine, de la Jeunesse communiste révolutionnaire, Roger Holeindre, du Front uni de soutien au Sud-Vietnam, Pierre-André Taguieff, étudiant puis politologue, Romain Goupil, des Comités d'Action Lycéen, Roger Holeindre, du Front uni de soutien au Sud-Vietnam et Roland Castro de Union des Jeunesses communistes marxistes-léninistes.

Ouvrant sur la vision des évènements 20 ans plus tard, le documentaire pose la question de l'actualité des événements. "Qui Mai 68 peut intéresser aujourd'hui ?" demande Jacques Rémy.

C'est ensuite sur les feux qui portent la cocote minute Nanterre à ébullition qui intéresse la narration.

Les étudiants qui arrivaient à Nanterre eux se considéraient comme exilés, il y avait un contraste tout à fait étonnant entre les perspectives du corps professoral, une ouverture d'esprit qu'il n'y avait pas à la Sorbonne ou dans les anciennes facultés de droit parisiennes, et en même temps le sentiment qu'avaient les étudiants de se trouver dans une sous-faculté par rapport à la Sorbonne elle-même. Alors ça, ça tenait au site lui-même.      
Henriette Asséo.

Jusqu'à la première culmination par l'occupation, brève, de la salle du conseil de l'université de Nanterre, mais surtout la fondation du Mouvement du 22 Mars, central pour la suite.

Le 22 mars est une date plus symbolique qu'effective. (...) Ils décident de monter jusqu'au 8ème étage, où il y a la salle où se réunissent les conseils de la faculté, de s'y installer et de l'occuper. C'est un vendredi soir, la faculté est à peu près desserte, on ne peut pas dire que ce soit une opération forte, ils informent l'AFP, ils y passent plusieurs heures, et d'ailleurs ils plient bagage dans la soirée ou dans la nuit. Mais ils y ont créé le Mouvement du 22 mars, qui est maintenant une référence      
René Rémond.

Entre les enseignants qui la voient comme un terrain d'expérimentation, l'Etat qui ne s'en était saisi que par opportunisme, plongeant par là-même des étudiants provenant des quartiers favorisés de l'ouest parisiens dans le voisinage de bidonvilles. Et les étudiants eux-mêmes qui se vivaient comme des exilés, les conditions pour une tempête parfaite étaient réunis.

C'est de cette marmite bouillante que vont jaillir les premières revendications de fond des étudiants : l'opposition à la sélection qu'ils pensent savoir approcher, les premières revendications vers la mixité, ou encore le militantisme contre la guerre du Vietnam. Sans oublier la lutte anti-fasciste qui continue depuis la guerre d'Algérie et qui se fait de plus en plus violente à l'approche de l'année 68.

L'émission s'achève en évoquant la montée en puissance du porte-parole le plus connu du Mouvement du 22 mars, Daniel Cohn-Bendit. Mais aussi la première action du mouvement, sorte de coup d'envoi de Mai 68, puisque celle-ci mène à la fermeture de la fac de Nanterre, le 2 mai 1968.

Avec les voix de :

Charles de Gaulle - Président de la République

Daniel Cohn-Bendit - Mouvement du 22 Mars

Pierre Grappin - Doyen de la Faculté de Nanterre 

Alain Peyrefitte - Ministre de l'éducation nationale

David Rousset - Journaliste

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......