LE DIRECT
Pierre Brasseur et Arletty dans le film "Portrait d'un assassin" réalisé par Bernard-Roland en 1949

Enquête sur la vie débordante de Pierre Brasseur

58 min
À retrouver dans l'émission

Voici une parenthèse très théâtrale dans cette semaine cinéma. On enquête sur ce qui a déterminé le succès de l’acteur Pierre Brasseur.

Pierre Brasseur et Arletty dans le film "Portrait d'un assassin" réalisé par Bernard-Roland en 1949
Pierre Brasseur et Arletty dans le film "Portrait d'un assassin" réalisé par Bernard-Roland en 1949 Crédits : Keystone-France - Getty

Pierre Brasseur fut une figure centrale du théâtre et du cinéma. Un acteur ne vit pas son art dans la solitude. : sa mère, Jean Cocteau, Fernand Ledoux, Jean-Paul Sartre… et Pierre Brasseur lui-même nous racontent la nuit de son passé. 

L’émission "La parole est à la nuit", diffusée sur la Chaine Parisienne le 06/11/1952, se propose de rechercher par quels détours Pierre Brasseur est devenu ce qu’il est devenu. Le relevé de ses empreintes et de ses traces part du 17ème arrondissement où il est né le 22 décembre 1905. Il joue la comédie et le drame devant ses camarades de classe et est marqué par l’expérience de la guerre. "Il n’y a pas de gosses en paix : notre petite enfance, c’était se foutre sur la gueule mais on était quand même purs avec nos instincts de petits truands et de petites bêtes."

Pierre Brasseur a eu son moment surréaliste au cours des années 1920. Il pratique la poésie, dessine et rejoint le clan d’André Breton. Auprès de lui, il pense trouver un petit morceau du père qu’il n’a pas connu et qui lui a manqué. C’est à cette époque qu’il présente sa première pièce "L’Ancre noire" au Théâtre de l'Œuvre. Il garde un souvenir sympathique de cette période bohème : "C’était beaucoup plus franc comme désordre que la bohème de Saint-Germain-des Prés". Il fréquente les bars de Montparnasse et le cabaret Le Bœuf sur le toit où il rencontre Jean Cocteau, Ernest Hemingway, Léonard Foujita, Kiki de Montparnasse… 

Pierre Brasseur a joué dans de très nombreuses pièces de théâtre et dans plus de quatre-vingts films mais c’est son rôle de Frédérick Lemaître dans "Les Enfants du paradis" qui fit de lui une vedette de cinéma. 

L'équipe
Coordination
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......