LE DIRECT
L'actrice américaine Grace Moore chante la Marseillaise lors du premier Festival de Cannes en 1946

La genèse du Festival de Cannes et 30 ans de l’histoire du cinéma

58 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine consacrée au cinéma commence avec Jean Zay qui revient sur la genèse du Festival de Cannes puis l’on commente le palmarès de la première édition. C’est enfin 30 ans de cinéma qui nous sont racontés à travers les voix de grands comédiens et d’extraits de films.

L'actrice américaine Grace Moore chante la Marseillaise lors du premier Festival de Cannes en 1946
L'actrice américaine Grace Moore chante la Marseillaise lors du premier Festival de Cannes en 1946 Crédits : AFP

Cette semaine, c’est le cinéma qui s’invite dans "Les Archives de l’été".

Pour commencer, nous reviendrons aujourd’hui sur l’historique du Festival de Cannes. La première édition a eu lieu en 1946 mais le premier festival était prévu bien avant cette date ainsi qu’en témoigne un reportage au début de l’été 1939. Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale et président du Festival international du film, explique comment il envisage cette manifestation. Il s’agit de réunir "l’art et l’élégance de tous les pays du monde". Le jury sera composé de hautes personnalités de chaque nation. Louis Lumière sera le Président d’honneur du festival. La Côte d’Azur offrira un cadre unique digne de l’hospitalité française. Mais la déclaration de la guerre en septembre 1939 ne permettra pas au festival de se tenir. 

En 1946, c’est vraiment parti. "La Tribune de Paris" rend compte du premier Festival de Cannes qui a eu lieu du 20 septembre au 5 octobre. Le palmarès est-il du goût des critiques ? Oui, plutôt. Mais on relève le trop grand nombre de prix prévus par le comité d’organisation, ce qui leur fait perdre de leur importance. On discute aussi de la production russe et américaine. Surestime-t-on la première par rapport à la seconde ? Cette confrontation mondiale du cinéma est aussi un évènement politique et diplomatique.

Pour finir, savourez un pot-pourri de films américains et français avec l’émission "La radio écrit l’histoire" diffusée sur la Chaine Nationale le 25/08/1948. Marlene Dietrich parle de Jean Gabin. Jean Marais raconte ses débuts. Pierre Brasseur conseille à son fils de faire du théâtre avant de faire du cinéma. Pour Michel Simon, la meilleure leçon pour apprendre l’art du comédien consiste à prendre un fauteuil dans un cinéma et à regarder le spectacle avec humilité. 

L'équipe
Coordination
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......