LE DIRECT
Transmettre le goût des bonnes choses : c'est l'objectif de L'Ecole comestible

A L’école comestible : manifeste pour une éducation alimentaire

28 min
À retrouver dans l'émission

Créée il y a un an, l'association « L’école comestible » propose de réintroduire l’éducation alimentaire dans les salles de classe. Ateliers découverte, création de potagers…. Les pistes sont nombreuses pour transmettre aux enfants l'importance du bien manger.

Transmettre le goût des bonnes choses : c'est l'objectif de L'Ecole comestible
Transmettre le goût des bonnes choses : c'est l'objectif de L'Ecole comestible Crédits : Halpointimage - Getty

"Parce que nous sommes convaincus que notre façon de manger peut changer le monde, nous pensons que l’éducation alimentaire doit faire son retour à l’école. L’alimentation est aujourd’hui au cœur des problématiques contemporaines. Sa qualité est en baisse. Un Français sur cinq reconnaît avoir du mal à se nourrir sainement. Il y a urgence à agir." 

Voilà les premiers mots d'un texte manifeste publié le 28 novembre par le journal Libération et initié par la journaliste Camille Labro qui a créé une association, L'école Comestible, à destination des enfants. Alors quel est le fonctionnement de cette association et quels objectifs porte-t-elle exactement ? Comment transmettre aux plus jeunes le plaisir de goûter, de cuisiner des aliments sains et variés ? Comment les reconnecter aux enjeux d'une alimentation durable ? 

Camille Labro, journaliste culinaire et fondatrice de L'école comestible

J'aimerais que le bien-manger fasse partie de la conscience collective et des actes quotidiens des familles et des enfants. Pour cela, et pour éviter de tomber dans une normativité rébarbative, il faut toujours amener le principe de plaisir et de partage : il faut que les aliments ne soient pas seulement sains et équilibrés, mais aussi bon et beau. 

L'idée de L'école comestible est de proposer de construire des potagers, d'accompagner à les cultiver et de faire tout le suivi de la terre à l'assiette avec les enfants : on va apprendre à semer un légume, comprendre comment il pousse et ensuite comment on le transforme et on le partage. Et l'idée n'est pas de faire des petites incursions ponctuelles mais instaurer un suivi pédagogique. 

Il y a une déconnexion complète entre les cantines et le quotidien scolaire des enfants et c'est un drame en soi. On réfléchit à comment reconnecter tout cela. L'idée de L'Ecole comestible est de remettre du lien : du lien entre la nature et les enfants, entre tous les sens. 

Marc André Selosse, biologiste et microbiologiste, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, signataire du "Manifeste pour une éducation comestible". 

J'ai toujours cru à l'enseignement comme une façon de remédier à des problèmes posés à un moment. L'alimentation est quelque chose de construit. N'importe qui qui a assisté à la diversification alimentaire d'un nouveau né sait que l'alimentation, ça s'apprend. Donc, cela doit s'enseigner. 

On pense que les arômes sont perçus dans la bouche. Or, pour sentir les aliments, il faut expédier l'air dans l'arrière-nez. Mais personne ne nous l'apprend. Derrière ça, il y a une attention aux aliments, au plaisir. Nous trainons l'idée que nous ne somme pas une espèce olfactive :  c'est faux. Il faut réveiller cela, pour réveiller notre compréhension du monde et le plaisir. 

Le Chef Olivier Roellinger a également signé le manifeste paru dans Libération. L'auteur de "Pour une révolution délicieuse" (Fayard) est aussi l'un des parrains de L'école comestible avec Alice Waters, Françoise Nyssen et Michel Guérard. 

L'initiative de L'école comestible est absolument remarquable. Il faut arracher aux griffes des industriels l'alimentation de nos enfants. Apprendre aux enfants à bien manger est une priorité, comme on leur apprend à lire, à écrire et à compter. 

Pour aller plus loin : 

Découvrez L'école comestible en images

Chroniques

12H12
1 min

La Madeleine de...

La madeleine de...du dimanche 29 novembre 2020
Intervenants
  • journaliste culinaire, fondatrice de L'Ecole comestible
  • Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, et professeur à l’université de Gdansk (Pologne) et Kunming (Chine)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Chronique
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......