LE DIRECT
Le bon pain, avec sa croûte croustillante et ses arômes.

Le goût du bon pain

28 min
À retrouver dans l'émission

Rien de tel que d'entamer sa baguette encore chaude au sortir de la boulangerie : sentir sa croûte croustillante, goûter sa mie tendre et pleine d’arômes. Aliment indispensable, sujet inépuisable, le pain a pris place dans nos vies il y a des siècles pour ne plus jamais en sortir.

Le bon pain, avec sa croûte croustillante et ses arômes.
Le bon pain, avec sa croûte croustillante et ses arômes. Crédits : AGF / Contributeur - Maxppp

Notre plat du jour aujourd’hui porte sur « L’aliment de la survie, le ferment de la révolte, le garant de l’ordre », en compagnie d’un homme qui s’identifie depuis près de cinquante ans à cet aliment qu’il étudie, goûte, connaît jusque dans ses moindres grains, un historien qui se reconnaît dans la formule du dramaturge Jean Anouilh, « J’aime la réalité. Elle a le goût du pain ».

Steven Kaplan, historien et auteur de multiples ouvrages sur le pain, dont Pour le pain, qui vient de paraître chez Fayard : 

Le pain est chose vivante. Il est tous les jours autrement et est tellement consubstantiel à la culture française. Il pénètre un peu partout : il fait partie de votre vocabulaire, de votre roman national, il construit beaucoup de gens qui sont dans la filière. C'est un sujet inépuisable. 

Au XXe siècle on entre dans la modernité : la chute du pain devient le reflet normal de l'augmentation du niveau de vie. Mais il y a quelque chose de beaucoup plus grave qui s'est produit et qui continue aujourd'hui : la désaffection sensorielle à l'égard du pain.

Quand j'ai mis le pain à la bouche pour la première fois, c'était quelque chose de sismique pour moi : il s'est produit une espèce de rush, avec des arômes de fleurs, de fruits, des notes de cerises noires et un peu de patate douce. 

Mehdi Courgey, boulanger à Morteau (Doubs) et Prix de la meilleure baguette tradition de France 2019 : 

Une bonne baguette de tradition est une baguette bien cuite, avec une croûte croustillante mais fine. Evidemment, il faut aussi beaucoup d'arômes à l'intérieur, une fois qu'on coupe la baguette en deux. 

Pour faire un bon pain, il faut aussi du temps. On ne peut pas faire un bon pain en deux heures. 

Pour aller plus loin : 

Rediffusion de l'émission du 1er mars 2020.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Production déléguée
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......