LE DIRECT

Zoom sur Lyon !

29 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion du salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation, le SIRHA, Les Bonnes choses sont au cœur de l’événement lyonnais de la semaine, qui culmine avec la finale du plus prestigieux concours culinaire au monde, Le Bocuse d’Or.

Direction Lyon où nous nous sommes rendus mercredi à l’occasion du rendez-vous incontournable de la gastronomie, de la restauration et de l’hôtellerie, le SIRHA, qui s’est tenu du 26 au 30 janvier. Le SIRHA, l'acronyme le plus connu de tout ce qui touche de près ou de loin à l'alimentation. Et surtout le plus grand rendez-vous d'affaires de la planète en la matière avec 210 000 professionnels – dont 26 000 chefs cuisiniers – de 132 pays. Le salon se tient tous les deux ans à Lyon depuis 1983. Et clou du salon : le plus prestigieux concours mondial de cuisine, le Bocuse d’or, créé en 1987 par le pape de la gastronomie française mort il y a tout juste un an, Paul Bocuse. La finale avait lieu mardi et mercredi, et nous y étions, en compagnie d’un des membres du comité d’organisation, le chef lyonnais Christian Têtedoie, une étoile Michelin, président des Maîtres cuisiniers de France…

Le SIRHA est un endroit très particulier où l’ensemble des acteurs de la gastronomie et de l’hôtellerie se rassemblent. C’est un laboratoire des nouvelles tendances, un lieu de découverte mais aussi un endroit de transmission, où l’on peut se fournir en matériel et où l’ambiance est atypique. C’est ce qui fait que ce salon est devenu un événement incontournable, porté par la convivialité des chefs lyonnais. 

Le Bocuse d'or est une épopée qui dure deux ans. 67 pays au départ, 24 pour la finale qui dure deux jours avec un plat défini. Cette année, l'entrée était une chartreuse de fruits de mer en hommage à Joël Robuchon et le plat un carré de deux de veau en hommage à Paul Bocuse.

L’ombre de Paul Bocuse est partout dans ce salon mais aussi dans la gastronomie lyonnaise :

J’ai rencontré Paul Bocuse quand j’avais dix-sept ans. Il m’a guidé tout au long de ma carrière. C’était quelqu’un de précis avec une extrême rigueur dans le travail et avec un respect pour les clients. Il avait aussi un souci permanent de la transmission de son savoir auprès des jeunes. J’essaye encore d’être modestement son élève et de continuer à faire vivre cet esprit qu’il avait. 

La gastronomie lyonnaise est le fruit de la cuisine des Mères lyonnaises, cuisine plus populaire qu'on le dit souvent.

Cette année, le vainqueur du Bocuse d’or est… la Scandinavie avec par ordre sur le podium le Danemark, la Suède et la Norvège. Le Danois Kenneth Toft-Hansena remporté le grand prix. L'ensemble du palmarès des Bocuse d'Or est à retrouver ici

En partenariat avec Alimentation Générale :

Chroniques

12H12
2 min

La Madeleine de...

Bernard Pivot :" Le mot "quenelle" suffit à raviver mes papilles et ma mémoire."
12H26
3 min

La Cerise sur le gâteau

SIRHA
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......