LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Marie L. Barret, Ephémère, vénale et légère

3 min
À retrouver dans l'émission

Chaque jour, un auteur lit les premières pages de son dernier livre.

"Parfois, un marché secret se conclut entre l'auteur et le lecteur dès le premier paragraphe, à l'insu des personnages qui ignorent que l'auteur et son lecteur échangent un clin d'oeil amusé derrière leur dos".

Amos Oz, L'Histoire commence (éditions Calmann-Levy)

Ephémère, vénale et légère
Ephémère, vénale et légère

« C’est joli, disent-ils, la vue sur les collines, les rosiers, la pergola, le potager bordé de fleurs, la fontaine, le banc… Ici, c’est ma maison, où j’attends les hommes chacun leur tour, où ils passent entre les murs et entre mes bras. Mes clients, mes passants, mes amants intermittents - peuple secret qui connaît ailleurs la routine, la souffrance, le calme - ont trouvé l’adresse pour arriver jusqu’ici ils viennent chercher la nouveauté, le calme ou la routine. Ils ont quitté la route départementale, tourné dans le chemin, ralenti quand il se rétrécit, suivi la piste un moment, pris les virages doucement, évité les ornières, les pierres, les racines, roulé dans les flaques ou sur des branches, rétrogradé dans la dernière montée. Ils ont le sourire aux lèvres, des idées en tête, l’envie au cœur, le désir au ventre. »

Marie L. Barret, Ephémère, vénale et légère (Plein jour)

Éphémère, vénale et légère est le premier livre de Marie L. Barret .

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......