LE DIRECT
"Le grand citron" (2019) de Katinka Bock. Céramique, cuivre, acier.

Katinka Bock, sculptrice de l'autre côté de l'espace

5 min
À retrouver dans l'émission

"La partie la plus intéressante dans l'espace c'est toujours le bord et ce qui est derrière.... ce qui m'intéresse surtout c'est aussi de parler de ce qui n'est pas là, cet autre coté de l'espace." Ce qu'elle aime, c'est souder, coudre... le bronze, la céramique, le bois...

"Le grand citron" (2019) de Katinka Bock. Céramique, cuivre, acier.
"Le grand citron" (2019) de Katinka Bock. Céramique, cuivre, acier. Crédits : Photo Katinka Bock. Courtesy Galeries Jocelyn Wolff, Meyer Riegger, Greta Meert

Katinka Bock est plasticienne, talentueuse et Allemande. Nous la recevons pour sa double actualité : 

Installation Landumland présentée dans la cadre de la 19ième édition du Prix Marcel Duchamp 2019 au Centre Pompidou du 9 octobre 2019 au 6 janvier 2020. (Vernissage le 8 octobre prochain. Le jury international se réunira et proclamera le lauréat le 14 octobre 2019). Partenariat France Culture 

Sa première exposition personnelle Tumulte à Higienópolis à Lafayette Anticipations (Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, 9 rue du Plâtre, Paris 4ième) du 9 octobre 2019 au 5 janvier 2020. 

Portrait de Katinka Bock
Portrait de Katinka Bock

Situé à la croisée de diverses pratiques, l’œuvre de Katinka Bock (née en 1976) offre une relecture précise et délicate d’une histoire de la sculpture dans un « champ élargi ». Prolongeant l’héritage post-minimal à travers différentes techniques traditionnelles, Bock soumet le processus créatif aux lois de la physique et met ainsi en valeur les qualités premières de la matière. Ses « mises en situation sculpturales » résultent de la définition préalable de paramètres simples, qui en déterminent le devenir. Elle se plie également au lieu dans lequel elle s’inscrit, sur le mode de l’empreinte, du mesurage ou de l’infiltration. L’ensemble sculpté que Katinka Bock proposé pour le prix Marcel Duchamp 2019 reflète les multiples facettes de son travail. Dans Landumland, la dimension in situ transparaît de plusieurs façons : l’œuvre s’articule autour d’un damier de plaques de cuivres, qui ont été laissées pendant plusieurs mois sur une des terrasses du Centre Pompidou pour s’oxyder, recouvertes d’un grand lé de tissus qui en porte désormais l’empreinte. Sur ce damier est disposé un radiateur emprunté par Bock à un résident du quartier et mis en fonction grâce à un circuit hydraulique fermé. Landumland est également exposé à la dégradation des matériaux qui le constituent : ainsi, deux citrons attachés à une tige métallique modifient la flexion de cette dernière à mesure qu’ils se gâtent. L’aspect anthropomorphe ou zoomorphe des figures sculptées par Bock interroge une forme de « vivre ensemble ». Sur le site du Centre Pompidou

Manifestations :

10ème édition du Prix Marcel Duchamp 2019, exposition au Centre Pompidou, Galerie 4, du 9 octobre 2019 - 6 janvier 2020. Partenariat  France Culture

Première exposition personnelle de Katinka Bock, Tumulte à Higienópolis, à Lafayette Anticipations (Fondation d'entreprise Galeries Lafayette) du 9 octobre 2019 au 5 janvier 2020, Paris (9 rue du Plâtre, Paris 4ième)

Liens :

Tumulte à Higienópolis

Exposition Prix Marcel Duchamp 2019 au Centre Pompidou

Prise de son Valérie Lavallart

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......