LE DIRECT
EXTRAVAGANZA (After Andy in drag), 2016 -  8 photographies instantanées

Joachim Biehler : “notre imagerie commune”

5 min
À retrouver dans l'émission

Joachim Biehler est photographe. Trois de ses séries sont visibles au sein de la Biennale de l’Image Tangible à Paris, ce mois de novembre.

EXTRAVAGANZA (After Andy in drag), 2016 -  8 photographies instantanées
EXTRAVAGANZA (After Andy in drag), 2016 - 8 photographies instantanées Crédits : Joachim Biehler

La première édition de la Biennale de l'Image Tangible se tient jusqu’au 22 décembre, et jusqu'au 18 novembre on découvre au RED STUDIO (Paris 20) trois séries signées Joachim Biehler : After Opalka (2018)- 50 photographies instantanées ; EXTRAVAGANZA, After Andy in drag (2016) - 8 photographies instantanées ; une sélection du Like Project / 2012-2013. Il nous raconte comment son travail consiste à “se réapproprier des éléments de notre imagerie commune” :

Rejouer, revisiter des images du passé, pour questionner notre culture commune en écho à ce qui se passe actuellement.

AFTER OPALKA, 2018 - 50 photographies instantanées
AFTER OPALKA, 2018 - 50 photographies instantanées Crédits : Joachim Biehler
Une sélection du LIKE PROJECT / 2012-2013
Une sélection du LIKE PROJECT / 2012-2013 Crédits : Joachim Biehler
Une sélection du LIKE PROJECT / 2012-2013
Une sélection du LIKE PROJECT / 2012-2013 Crédits : Joachim Biehler
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......