LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

2016 : L'année qui signe la fin des certitudes économiques et financières

2 min
À retrouver dans l'émission

Cette année résonnera sans doute dans l'histoire comme l'année des inattendus et des malentendus aussi !

L'année 2016 n'aura pas été décisive dans le monde. Et pour cause, la croissance économique mondiale se termine à marée basse à 2,4 %. A l'échelle internationale, c'est fort peu : le plus bas niveau depuis la crise de 2008.

Aucune économie n'a fait des étincelles, en revanche les pays les plus mal en point ont commencé à se relever.

Mais l'essentiel est ailleurs : cela a débuté avec la décision, historique, de la banque centrale américaine de relever ses taux directeurs. Certains craignaient qu'elle agite sérieusement les places financières, mais à part un peu d'écume sur les marchés en début d'année, le calme est vite revenu.

Cela s'est poursuivi en milieu d'année avec le Brexit qui paraissait aussi impossible que supportable: des pronostics donnaient des scénarios inquiétants quand ils n'étaient pas effrayants. Le pire n'est pas advenu, mais s'est profilé le spectre de l'isolationnisme.

Enfin, l'élection improbable de Donald Trump: les mise en garde d'économistes tablant sur des réactions intempestives des places financières ont été démenties...Ceux qui calmaient le jeu n'ont pas été entendus, en tout cas pars ou peu relayés dans les médias...Fausse route ! Wall Street a gagné 9 % depuis l' élection du candidat républicain .

Ainsi rien de ce qui était imaginé ne s'est produit, mais entre ces événements, la machine économique a commencé a se dégripper : le pétrole , dont les cours ne cessaient d'enfoncer les planchers, repart à la hausse, l'inflation qui paraissait endormie, commence à se réveiller....Nul doute qu'elle va finir par faire tâche d'huile en Europe.

Ainsi, l'inflation qui monte , les taux d'intérêt qui remontent, l'ombre des dettes publiques qui s'étend, le protectionnisme qui revient dans la course... 2016 sonne la fin des certitudes d'un monde plus ouvert et plus solidaire au profit des intérêts économiques des États-nations.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......