LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Chine, premier pays exportateur au monde

Les Européens sous pression à l'heure où la Chine revendique le statut d'économie de marché

2 min
À retrouver dans l'émission

Cette reconnaissance jouerait comme un véritable sésame pour les Chinois en quête d'accélération économique.

La Chine, premier pays exportateur au monde
La Chine, premier pays exportateur au monde Crédits : AFP

Au cours des années 2000, la Chine a passé un cap historique quand elle a accédé à l'OMC, l'organisation mondiale des marchés.

Une première étape dans la reconnaissance mondiale: les pays adhérents bénéficient d'un statut privilégié en contrepartie de leur engagement à accepter les règles du libre échange, ce qui suppose de continuer à libéraliser leur propre économie.

Or, force est de reconnaître que , dans la foulée, la Chine a fait un bond spectaculaire. Son PIB a été multiplié par huit ! La Chine est devenue le premier exportateur mondial.

Mais à quel prix ? Une guerre commerciale à outrance, entraînant des pans entiers de l'industrie européenne vers le déclin : impossible d'oublier l'épisode des panneaux solaires a prix cassés, et les grondements de la bataille de l'acier ...Une bataille tellement intense qu'elle a rassemblé, le temps de manifestations à Bruxelles au printemps, des ouvriers inquiets pour leur emploi,mais aussi des patrons et des responsables politiques.

Une concurrence jugée trop souvent déloyale, provoquant des enquêtes en série de l'Union européenne. De quoi mettre en cause la prétendue conversion de Pékin à l'économie de marché. Comment une économie comme celle de la Chine peut-elle concilier libéralisme et mainmise persistante du parti au carrefour de l'économie, en position d'ingérence ?

C'est là toute l'ambiguïté du jeu de Pékin qui décline d'une manière très singulière les règles de l'OMC, au risque de provoquer des réactions anti dumping dans le monde, d'où un record de plaintes : dernière en date, de la bouche de Donald Trump, alors que les Européens, eux, ont des préventions qui les distinguent : bien que heurtés par le zèle des exportateurs chinois, ils hésitent à taper du poing sur la table.

Plutôt aller vers un compromis que se fâcher avec les Chinois...lesquels pourraient bien engager une série de représailles si jamais l'Europe voulait leur fermer l'ouverture d'une nouvelle porte : celle de l'économie de marché à laquelle ils tiennent tant !

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......