LE DIRECT
Alain Badiou en 1998.

Alain Badiou 1/5 :"Tout liberté est créatrice ou n'est pas"

59 min

2013 | Alain Badiou est l'invité d'une semaine spéciale des "Chemins de la connaissance". Dans ce premier entretien, il nous livre ses pensées sur la vérité, la liberté, l'événement et l'histoire.

Alain Badiou en 1998.
Alain Badiou en 1998. Crédits : Ulf Andersen / Aurimages - AFP

En guise d’ouverture, non pas les préliminaires, mais le cœur de la pensée, puisque c’est par lui que tout commence. Mais de quel commencement, au juste, sommes-nous les contemporains ? En 1988, dans un ouvrage intitulé L’être et l’événement , Alain Badiou affirme que la vérité est un mot neuf en Europe. Mais comment encore parler de vérité, alors que depuis Heidegger notamment, s’est défait son lien organique au savoir, alors que les mathématiciens ont rompu avec l’idée d’objet comme avec celle d’adéquation, et alors que les théories modernes du sujet l’excluent de leur sein ?

Si la vérité en philosophie se situe du côté de l’ontologie, c'est-à-dire la science de l’être en tant qu’être, celle-ci n’en a pas l’exclusivité : car la philosophie n’a pas un centre, mais plusieurs, et elle circule entre cette ontologie, les théories modernes du sujet, et sa propre histoire. La philosophie a une histoire car elle dépend de conditions de pensée d’une époque donnée. Philosopher au 21ème siècle proposer un cadre conceptuel pour penser ensemble les mathématiques postcantoriennes, la psychanalyse, l’art contemporain et la politique. La philosophie ne coïncide avec aucune de ces conditions, ni n’en élabore le tout. Alors, où se situe la philosophie, et quelle vérité délivre-t-elle ? par Adèle Van Reeth

Alain Badiou, invité des "Nouveaux chemins de la connaissance" explique la place de la philosophie par rapport aux quatre conditions que sont l'art, la science, la politique et l'amour. La philosophie "tente de proposer une orientation dans la pensée, une orientation dans l'existence".

Puis le philosophe insiste sur l'importance de l'événement et propose une définition de la vérité.

Ce que j'appelle vérité c'est une production de nouveauté dont on peut pour des raisons précises déclarer qu'elle a une valeur universelle. [...] La vérité va donc être cette nouveauté à potentialité universelle qui se déploie dans les conséquences de l'événement.

Alain Badiou continue sa réflexion et apporte sa définition de la liberté qui est liée à l'événement, car l"l'événement c'est la création d'une possibilité nouvelle". Il donne alors l'exemple de Spartacus et de la création d'une armée nouvelle grâce à laquelle "il crée une liberté qui n'existait pas".

On peut très généralement définir la liberté comme le moment où l'on échappe au système des conditionnements du monde dans lequel on est. La liberté ce n'est pas une sorte de donnée psychologique courante. En règle générale, nous ne sommes aucunement libres parce que nous agissons en fonction des repères à la fois réels et symboliques du monde dans lequel on est.

Alain Badiou pense alors à l'histoire "en tant que succession de séquences", il ne croit pas à une"pensée d'une méta-histoire".

Ce qui fait histoire c’est la combinaison complexe de deux choses : premièrement l'histoire des multiplicités humaines qui ont leurs lois, leurs procédures, etc., et d'autre part ce qu'on pourrait appeler l'histoire des vérités qui est l'histoire de ce qui dans ces conditions-là apparaît comme nouveauté.

Références musicales:

  • Gigantic geometric patterns , Kodo & Isao Tomita
  • Exil , Frédéric Bousquet
  • Gnossienne , Erik Satie par Aurélia
  • Fidèle , Charles Trenet

Lectures:

  • Alain Badiou, L’être et l’événement , 1988, Seuil, p. 31.
  • Martin Heidegger, Lettre sur l’humanisme , traduction française par Roger Munier chez Aubier Montaigne

Archives:

  • Patrick Dehornoy (mathématicien, spécialiste de théorie des ensemble) : Cantor et l'infini ( émission « Continent sciences », 16/03/2009)

Extrait:

Spartacus de Stanley Kubrick

  • Par Adèle Van Reeth
  • Réalisation: Nicolas Berger
  • Lectures: Jean-Louis Jacopin

Bibliographie

L'être et l'événement

L'être et l'événementSeuil, « L'Ordre philosophique »

Intervenants
  • Philosophe, dramaturge, professeur émérite à l'Ecole Normale Supérieure

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......