LE DIRECT
Méditation en position zazen au temple bouddhiste Kiyama au Japon, 2018
Épisode 3 :

La tradition zen : pourquoi méditer ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Le bouddhisme est traversé de multiples courants et de visions et le zen en est une pratique radicale qui propose d’abandonner le bouddhisme… Que cela signifie-t-il ? Quelle est sa pratique ? Qu’est-ce que la méditation ?

Méditation en position zazen au temple bouddhiste Kiyama au Japon, 2018
Méditation en position zazen au temple bouddhiste Kiyama au Japon, 2018 Crédits : EVERETT KENNEDY BROWN/EPA/Newscom - Maxppp

L'invité du jour :

Eric Rommeluère, bouddhiste, enseignant de la tradition zen et écrivain

Origine du zen

Le zen est une vision ou une pratique radicale du bouddhisme, qui est traversé de multiples courants. Je considère et j’ai appris la tradition zen comme étant cette version la plus radicale qui consiste à abandonner le bouddhisme.
Dans cette tradition on part d’un dialogue primordial du grand enseignant dont on dit qu’il emmène le zen d’Inde en Chine et tout part d’un dialogue où Bodhidharma vient devant l’empereur qui le questionne et ne comprend pas ce que lui raconte ce moine... L'empereur demande : « Qui êtes vous ? » et le moine répond : « Je ne sais pas ». Cette réponse est le départ de cette tradition : dire à chaque fois que l’on va savoir, on ne touche pas le cœur de la réalité.
Eric Rommeluère

Comprendre le bouddhisme par le langage

Nous sommes des êtres de langage et le bouddhisme y accorde une très grande importance… C’est un point fort qui est peu souligné, toute la réflexion du bouddhisme tourne autour du langage. Bergson ou Jankélévitch parlaient de l’organe obstacle, qui nous permet de faire, de toucher, et en même temps qui nous empêche, le langage est l’organe de notre rapport à la réalité, si je n’ai pas cet appareil je ne peux pas vivre tout simplement… et en même temps, la réalité nous échappe. Pour les bouddhistes, le langage est comme l’organe obstacle… Pour bien comprendre le bouddhisme, et le zen, sa version la plus radicale, c’est par cette notion même de langage… Ce que le Bouddha dit, est-ce réel, est-ce vrai ? Pour saisir le zen, il faut entendre que dans cette tradition il n’y a pas de notion de vérité…
Eric Rommeluère

Méditation et résistance au changement

On enjolive la méditation dans toutes ses formes comme si immédiatement tout était résolu, tout allait mieux. Plus on entre dans ce chemin, plus on s’aperçoit de ses propres résistances au changement avec ce paradoxe que le changement pourrait venir d’un claquement de doigt et d’ailleurs le zen le dit, dans les textes indiens les bodhisattva claquent des doigts et tout se transforme… Qu’est-ce qui nous empêche de claquer des doigts et de changer nous aussi ? En fait, nous sommes dans une forme de résistance au changement et la méditation est une longue longue longue errance dans le néant, pas le néant positif mais un néant de doute, d’incompréhension, de problème, et il faut le dire parce que c’est aussi l’expérience des méditants. Il faut essayer de trouver des moyens qui vont permettre de s’extraire de cette manière d’être englué…
Eric Rommeluère

Textes lus par Georges Claisse : 

  • Extraits de La vrai Loi, Trésor de l'Oeil, textes choisi du Shôbôgenzô de Eihei Dôgen
  • Extrait de La Porte de Natsume Soseki

Sons diffusés :

  • Extrait d'une vidéo youtube de Cédric Michel, 35 minutes de pleine conscience
  • Musique de Myoho Takada, Intermède instrumental
  • Musique de Julia Kent, Through the window
  • Musique de Bendik Giske, Hole
  • Archive de Taisen Deshimaru dans La Matinée des autres, France Culture, 1977
  • Kôan (dialogue énigmatique et trivial entre maîtres et disciples) lu par Pierre Vaneck et Jean Bollery, France Culture, 1969
  • Chanson de Van Morrison, Enlightenment

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Philosophie du végétal
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......