LE DIRECT
"La Fuite" vue par Charlotte Mo
Épisode 4 :

"La Fuite" de Boulgakov par Macha Makeïeff

59 min
À retrouver dans l'émission

La Fuite, au travers de huit songes, raconte l’exil et l’épopée de Russes blancs fuyant vers la Crimée. Mais au-delà du contexte politique, Boulgakov raconte l’irréductibilité de l’être humain… Récit faisant écho à son histoire, comment Macha Makaïeff a-t-elle mis en scène la plasticité des rêves ?

"La Fuite" vue par Charlotte Mo
"La Fuite" vue par Charlotte Mo Crédits : copyright Charlotte Mo

Dessin de l'illustratrice Charlotte Mo : Insta @charlottemagicmo et Portfolio

En 1927, La fuite de Mikhaïl Boulgakov est immédiatement censurée et ne sera jouée pour la première fois que 20 ans après sa mort.
Le récit déroule le destin d’une trentaine de personnages au cours de huit songes qui sont autant de lieux où l’action se déroule et comme autant d’étapes vers la destruction d’un monde et le basculement en dehors de l’histoire...

L'invitée du jour :

Macha Makeïeff, auteure, metteure en scène, plasticienne, à la direction du théâtre national de Marseille la Criée

Comme si le réel ne pouvait être transcendé que par un rêve...

Il est difficile de monter un spectacle pour moi s’il n’y a pas une accroche personnelle. Dans "La Fuite", cet exil des Russes blancs c’est exactement le récit que j’entendais quand j’étais petite fille, quand ma grand-mère avait des hallucinations nocturnes et qu’elle me racontait par fragments ce périple-là. Ces personnages je connaissais leurs souffrances, leurs rêveries, dans quel temps étrange ils avaient basculé, après cette guerre civile effroyable c’est comme si le monde était resté en suspension et que le réel ne pouvait être que transcendé par une rêverie constante, une attente aussi…      
Macha Makeïeff

La grande Histoire fracasse l'intime

Je me suis aperçue que j’étais née du côté des vaincus, et que ça donnait quelque chose d’irréductible par rapport à l’histoire. Je savais que la grande Histoire pouvait fracasser, entrer dans ce qu’il y a de plus intime, dans la maison, le coeur, l’âme, tout bouleverser. J’avais envie de faire écho, en lisant ce texte, à ceux que j’avais connus, qui avaient débarqué à Ajaccio puis à Marseille dans des vieux rafiots en 1921, les célébrer comme j’aime célébrer les personnages dans les spectacles, qui sont souvent des personnages déclassés socialement, là c’était le cas et en même temps il y a une épopée derrière tout ça.      
Macha Makeïeff

Mikhaïl Boulgakov le poète

Mikhaïl Boulgakov est un poète, un auteur dramatique, comme le porte-parole à son insu de tous ces artistes empêchés dans les années 30. Quand le stalinisme est arrivé, il y a eu une mécanique extrêmement perverse de la censure…      
Macha Makeïeff

La fuite ou la course ?

Ce théâtre que propose Boulgakov nous permet de passer dans toutes les disciplines, c’est traversé par Tchaïkovski, c’est traversé par Pouchkine et "La Dame de pique", parce que sans arrêt on joue : on joue le jeu de la Russie, on joue le jeu de la vie de l’autre, le mot en russe Бег veut dire la fuite mais aussi la course… c’est une course folle contre un monde qui s’effondre. Les personnages se sauvent, mais en se sauvant, ils se perdent.      
Macha Makeïeff

Sons diffusés :

  • Extraits de La Fuite, de Boulgakov, captation du spectacle de Macha Makeïeff joué au théâtre national de Marseille la Criée à l’automne 2017. La Fuite – comédie fantastique en quatre actes de Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) Lumières : Jean Bellorini / Avec la complicité d’Angelin Preljocaj

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

À la recherche de mon inconscient

Bibliographie

Intervenants
  • Auteure, metteure en scène, plasticienne, à la direction du théâtre national de Marseille la Criée
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......