LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le général Charles de Gaulle, ancien commandant des Forces françaises libres et fondateur en 1947 du Rassemblement populaire français, est porté sur les épaules des membres de son parti le 1er mai 1948 à Paris
Épisode 1 :

Faut-il être populaire pour gouverner ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine nous questionnons la notion de « populaire » en voguant de la pop musique à la réputation et aujourd'hui la popularité en politique : le chef doit-il être populaire pour prendre de bonnes décisions ? Y-a-t-il une conjonction ou une disjonction entre popularité et décision ?

Le général Charles de Gaulle, ancien commandant des Forces françaises libres et fondateur en 1947 du Rassemblement populaire français, est porté sur les épaules des membres de son parti le 1er mai 1948 à Paris
Le général Charles de Gaulle, ancien commandant des Forces françaises libres et fondateur en 1947 du Rassemblement populaire français, est porté sur les épaules des membres de son parti le 1er mai 1948 à Paris Crédits : INTERCONTINENTALE - AFP

Pour savoir s’il faut être populaire, il faut déjà savoir à qui l’on s’adresse…
Au cours de l'Histoire, la notion de peuple a changé de sens. Victor Hugo et sa vision du 19ème siècle identifie le peuple à la plèbe, au sens économique, le peuple ce sont les pauvres.
Si on remonte le fil de l'Histoire, le peuple a aussi été une communauté régie sous une même loi ou une communauté parlant la même langue...
La grande question reste ce lien entre ce qu'on appelle le peuple, l'importance de la popularité pour celui qui gouverne le peuple et la nécessité de la pente glissante vers le populisme...

L'invité du jour :

Jean-Claude Monod, philosophe, auteur de Qu’est-ce qu’un chef en démocratie ? Politiques du charisme, aux éditions du Seuil. 

Le peuple au fil du temps

Pour Victor Hugo, l’une des dimensions du peuple est la souffrance, une dimension du 19ème siècle, qui peut être transversale et renvoie à une définition du peuple social : la part du peuple qui est la moins favorisée ; l’autre définition est le tout, la totalité des membres du groupe. On a des mots dans les langues européennes de la pensée politique européenne qui vont distinguer ces différents aspects du peuple où notamment en latin, à Rome,  c’est « populus », le peuple comme unité, et le « volgus », la « plèbe », la part du peuple qui est toujours à la lisière des institutions, exclue mais qui cherche à s’inclure.    
C’est l’une des grandes difficultés de la pensée occidentale, articuler le peuple comme unité et la part dans le peuple qui est toujours exclue.    
Jean-Claude Monod

Les conceptions du peuple

Les conceptions du peuple évoluent, ce qui est constant c’est l’idée d’un groupe unifié par quelque chose, un passé ou une tâche. Il y a des dimensions ou des directions d’idées de peuple qui peuvent être tirées dans un sens ou dans l’autre : le peuple social, national, le peuple du peuple, la part la plus pauvre du peuple ou le peuple comme unité civique. Des dimensions que le discours politique joue les uns contre les autres, rebat, la droite et la gauche différemment.    
Jean-Claude Monod

Textes lus par Élie Semoun :

  1. Le peuple pour Victor Hugo est une masse laborieuse, extrait de L'homme qui rit de Victor Hugo, 1869, Géllimard Folio Classique, page 636
  2. Le prince doit être populaire, extrait du Prince de Nicolas Machiavel, 1532, chapitre XIX, dans les Oeuvres Complètes, Gallimard, page 343-344
    Suivi d'une musique de Hugues Le Bars

Sons diffusés dans l'émission :

  • Archive de Winston Churchill, discours à la chambre des communes, extrait de 2000 ans d'histoire sur France Inter le 13/01/2011
  • Extrait du film Les Heures sombres de Joe Wright, 2018
  • Discours d'investiture de Trump à Washington (voix Romain de Becdelièvre) le 20 janvier 2017
  • Lecture d'un extrait du Savant et le politique de Max Weber, 1919, Union Générale d'Editions collection Les classiques des sciences sociales, 1963, page 136
    Suivie d'une musique de Vincent Segal, Bump on the head
  • Chanson de Nada Surf, Popular
Chroniques
10H55
5 min
Carnet de philo
Spinoza, l’autre voie !
Intervenants
  • Philosophe, chargé de recherches au CNRS, professeur de philosophie à l’École normale supérieure, chercheur aux Archives Husserl (CNRS), cinéaste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......