LE DIRECT
Buste de Platon. Marbre, copie romaine d'un original grec du dernier quart du IVe siècle av. J.-C.
Épisode 1 :

L’allégorie de la caverne : vivons-nous dans l’illusion ?

57 min
À retrouver dans l'émission

"L'allégorie de la caverne" de Platon est un texte fondamental, autonome dans "La République" de Platon, qui fait des hommes ignorants les prisonniers d’une grotte et pose de multiples questions ouvertes, en quête de sens. Qu’a-t-on encore à en apprendre aujourd'hui ?

Une grotte au Portugal
Une grotte au Portugal Crédits : Jose A. Bernat Bacete - Getty

L’allégorie de la caverne est sans doute le texte le plus connu de toute la philosophie occidentale, qu’on redécouvre sans cesse.
Dans une grotte se trouvent des hommes qualifiés de prisonniers, attachés par les jambes et la nuque, divertis par d’autres hommes qui agitent des objets fabriqués : peuvent-ils être semblables à nous ? Se poser cette question est l’un des enjeux de l'allégorie qui intervient au livre VII de La République : existe-t-il un lien avec l’enjeu de celui-ci qui est de s’interroger sur la définition de la justice et réfléchir sur une constitution politique à même de rendre les gens capables de vivre ensemble ?

L'invité du jour :

Dimitri El Murr, philosophe, professeur en histoire de la philosophie ancienne à l’ENS à Paris

Interpréter le mythe de la caverne

Il est très difficile de donner une interprétation unitaire à l’allégorie de la caverne, je pense même que c’est le dessein de Platon que d’avoir produit un texte dont on ne peut pas donner une interprétation unitaire. C’est un texte sur lequel on revient constamment et qu’on relit de manière différente à chaque fois qu’on se le réapproprie.                  
Dimitri El Murr

Apparition du mythe de la Caverne dans "La République" de Platon

"La République" pose la question de ce qu’est la justice : pour y répondre, il faut réfléchir aux conditions de naissance de la justice sociale pour comprendre la structure de la justice dans l’âme, d’où la "poléogonie", la naissance d’une cité proposée à partir du livre II. À partir du livre V on a ce décrochage de "La République" où Socrate pose la question des possibilités ou de réalisation de la cité juste dont on vient de dessiner les traits. C’est dans le cadre de cette question que le mythe de la caverne intervient puisqu'une des conditions de la réalisation de la cité juste c’est l’avènement du philosophe roi : un philosophe règne ou un roi devient philosophe, et une des manières de comprendre comment un philosophe peut régner c’est de définir ce qu’est un philosophe, et pour cela, il faut définir l’objet de sa connaissance, Socrate utilise alors des images, et la Caverne en est une…                  
Dimitri El Murr

L’allégorie de la caverne, une fable politique ?

Qui sont ces prisonniers ? On l’ignore… C’est un mystère et il est clair que Platon a choisi de ne pas donner une réponse à cette question et de la laisser dans la limite de la comparaison : ces hommes sont semblables à nous, mais qui sont-ils vraiment, on ne le sait pas. Le dispositif même de leurs ligatures, des liens qui leur sont imposés, est extrêmement important : ils n’ont pas les mains liées. Pourquoi ? Une des hypothèses qui a été faite dans un article admirable de Jacques Brunschwig c’est que les mains sont libres parce que ça permettrait peut-être aux prisonniers de voter sachant qu’en grec voter se dit "kheirotonein" : "lever la main".                  
La fable politique est donc un enjeu de l’allégorie de la caverne. Si la société carcérale de la caverne est une image de la cité démocratique, clairement quand on vote, on est conditionné par un certain nombre de manipulations qui sont ici ces fameux montreurs de prestige qui projettent dans la caverne les ombres d’objets...                  
Dimitri El Murr

Textes lus par Vincent Schmitt :

  • Les conditions de l'enfermement, extrait de La République de Platon, Livre VII, Gallimard, collection Folio essais, 1993
  • L'éblouissement, extrait de La République de Platon, Livre VII, Gallimard, collection Folio essais, 1993
  • La redescente, extrait de La République de Platon, Livre VII, Gallimard, collection Folio essais, 1993

Sons diffusés :

  • Extrait du film Matrix des soeurs Wachowski, 1999
  • Chanson d'Alicia Keys, Illusion of bliss

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Les sept péchés capitaux (5/8) : La luxure
Intervenants
  • philosophe, professeur en histoire de la philosophie ancienne et directeur du département de philosophie à l’ENS Paris
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......