LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
George Orwell
Épisode 2 :

Apologie de la décence ordinaire

50 min
À retrouver dans l'émission

Quelle est cette décence dont parle Orwell ? Est-elle réservée aux ouvriers ? Pourquoi devrait-elle être à l'origine du socialisme ?

Georges Orwell en 1933
Georges Orwell en 1933

"Dans un foyer ouvrier [...] on respire une atmosphère de chaleur, de décence vraie, de profonde humanité qu'il n'est pas si facile de retrouver ailleurs." Orwell nous invite à résister à la falsification des faits grâce à cette décence... une invitation qui n'a rien perdu de son actualité. Découvrez le très brillant Bruce Bégout nous en parler.

Le texte du jour

« Dans un foyer ouvrier – je ne parle pas ici des familles de chômeurs, mais de celles qui vivent dans une relative aisance – on respire une atmosphère de chaleur, de décence vraie, de profonde humanité qu’il n’est pas si facile de retrouver ailleurs. Je dirais même qu’un travailleur manuel, à condition qu’il ait un emploi stable et un bon salaire – condition qui se fait de plus en plus précaire – a beaucoup plus de chances d’être heureux qu’un homme qui a "fait des études". La vie qu’il connaît parmi les siens semble plus naturellement encline à prendre une orientation saine et harmonieuse. J’ai souvent été frappé par l’impression de tranquille plénitude, de parfaite symétrie si vous préférez, que dégage un intérieur ouvrier quand tout va bien. En particulier l’hiver, après le thé du soir, à l’heure où le feu luit doucement dans le fourneau de cuisine et se reflète dans le garde-feu d’acier, à l’heure où le père, en manches de chemise, se balance dans son rocking-chair en lisant les résultats des courses, tandis que la mère, lui faisant pendant de l’autre côté de l’âtre, fait de la couture – les enfants qui se régalent de trois sous de bonbons à la menthe et le chien qui se rôtit doucement sur le tapis de chiffons… C’est un endroit où il fait bon vivre, à condition de n’être pas là juste physiquement, mais aussi moralement. »

- Georges Orwell, Le Quai de Wigan (The Road to Wigan Pier), 1937, trad. Michel Pétris, 10/18, 2000, p.131-132

Lectures

- Georges Orwell, Le Quai de Wigan (The Road to Wigan Pier), 1937, trad. Michel Pétris, 10/18, 2000, p.131-132

- Georges Orwell, « Où meurt la littérature », 1946, dans Essais, articles, lettres. 1945-1950, trad. Anne Krieff, Bernard Pécheur et Jaime Semprun, éd. Ivréa, 2001, p.82-83

Extraits

- Donald Trump, Sean Spicer (Porte-parole de la Maison-Blanche) et Kellyanne Conway (Conseillère du président des Etats-Unis) relativisent tous les trois la vérité des faits, et en particulier des faits historiques

- South Park (28 novembre 2016)

Références musicales

- Pulp, Common people

- Eduard Artemiev, Stalker (film) Train

- Godspeed You Black Emperor, Rockets Fall On Rocket Falls

- Algernon Ashton, Sonate n°4

Bruce Bégout
Bruce Bégout Crédits : MC - Radio France
Chroniques
10H50
3 min
Deux minutes papillon
"Comme des fous. Folie et trauma dans Tristram Shandy" de Françoise Davoine

Bibliographie

Intervenants
  • Philosophe, maître de conférence à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......