LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Madame de Staël

Germaine de Staël, penser sans frontières

52 min
À retrouver dans l'émission

Au-delà des apparences, des sexes et des pays, faites-vous une idée vraie de Germaine de Staël et découvrez ses Œuvres !

Portrait de Madame de Staël
Portrait de Madame de Staël Crédits : François Gérard (1770-1837)

"Tel qu'il est, je le publie, cet ouvrage : alors qu'on a cessé d'être inconnue, encore vaut-il mieux donner de ce qu'on peut être une idée vraie, que de s'en remettre au perfide hasard des inventions calomnieuses." Connaissez-vous Germaine de Staël ? Son ambition de connaître le fond du cœur humain ? Ses héroïnes mélancoliques et déterminées ? Son amour de l'Europe ?

Le texte du jour

« Tel qu'il est, je le publie, cet ouvrage : alors qu'on a cessé d'être inconnue, encore vaut-il mieux donner de ce qu'on peut être une idée vraie, que de s'en remettre au perfide hasard des inventions calomnieuses. Mais qu'on voudrait, au prix de la moitié de la vie qui reste à parcourir, ne pas être entrée dans la carrière des lettres et de la publicité qu'elles entraînent ! Les premiers pas qu'on fait dans l'espoir d'atteindre à la réputation sont pleins de charmes, on est satisfaite de s'entendre nommer, d'obtenir un rang dans l'opinion, d'être placée sur une ligne à part ; mais si l'on y parvient, quelle solitude, quel effroi n'éprouve-t-on pas ! on veut rentrer dans l'association commune, il n'est plus temps. (…) Je sais combien il est facile de me blâmer de mêler ainsi les affections de mon âme aux idées générales que doit contenir ce livre ; mais je ne puis séparer mes idées de mes sentiments ; ce sont les affections qui nous excitent à réfléchir, ce sont elles qui peuvent seules donner à l'esprit une pénétration rapide et profonde. Les affections modifient toutes nos opinions sur tous les sujets, l'on aime tels ouvrages parce qu'ils répondent à des douleurs, à des souvenirs qui disposent de nous-mêmes à notre insu. L'on admire avant tout certains écrits, parce que seuls ils ont ému toutes les puissances morales de notre être. Les esprits froids voudraient qu'on ne leur présentât que les aperçus de la raison, sans y joindre ces mouvements, ces regrets, ces égarements de la rêverie qui n'exciteront jamais leur intérêt ; je me résigne à leur critique. En effet, comment pourrais-je l'éviter ? Comment distinguer son talent de son âme ? Comment écarter ce qu'on éprouve et se retracer ce que l'on pense ? Comment imposer silence aux sentiments qui vivent en nous, et ne perdre cependant aucune des idées que ces sentiments nous ont fait découvrir ? Quels seraient les écrits qui pourraient résulter de ces continuels efforts ? Et ne vaut-il pas mieux se livrer à tous les défauts que peut entraîner l'irrégularité de l’abandon naturel ? »

- Germaine de Staël, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales (1800), 2nde partie, chapitre IX, p. 301-303, Gallimard Pléiade 2017.

Lectures

- Germaine de Staël, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales (1800), 2nde partie, chapitre IX, p. 301-303, Gallimard Pléiade 2017.

- Germaine de Staël, Delphine (1802), préface, p. 308-309, Gallimard Pléiade 2017.

- Germaine de Staël, Corinne ou l'Italie (1807), livre IV, chapitre 3, p. 1059-1060, Gallimard Pléiade 2017.

Références musicales

- Beethoven, Quatuor n°14 en ut dièse mineur op 131

- Le ranz des vaches, Chant traditionnel

- Glinka, Divertissement sur des thèmes de la somnambule de Bellini pour piano et cordes

- Cab Calloway, Corinne Corinna

Catriona Seth
Catriona Seth Crédits : MC - Radio France
Chroniques
10H48
6 min
Petit précis de philosophie à l'usage des candidats
Les électeurs face à Descartes : à quoi bon espérer ?

Bibliographie

.

Oeuvres Madame de StaëlGallimard/ Bibliothèque de la Pléiade, 2017

Intervenants
  • professeur à l'université d'Oxford et à l'université de Lorraine
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......