LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La vièrge voilée de la chapelle Sansevero à Naples
Épisode 2 :

Kant, peut-on discuter des goûts et des couleurs ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi ne peut-on pas convaincre quelqu'un de la beauté de quelque chose si celui-ci s'y montre insensible ? Le philosophe Emmanuel Kant n'en croit rien. En 1790, il affirme que le goût n'est ni une affaire de norme, ni de critère et que pour cela, à propos du beau, on se dispute à l'infini...

Peut-on discuter des goûts et des couleurs ?
Peut-on discuter des goûts et des couleurs ? Crédits : Tara Moore - Getty

En 1790, Emmanuel Kant publie Critique de la faculté de juger.
Dans cet ouvrage, la partie sur l’esthétique propose des pensées originales qui marquent une rupture absolue entre l’âge classique et l’âge moderne, définissent une expérience esthétique et un espace de réception de la beauté qui sera celui de tous les hommes jusqu’à la rupture de l’art contemporain, autour des années 1970.

L'invité du jour :

Jacques Darriulat, a enseigné la philosophie en classes préparatoires au lycée Henri IV puis à la Sorbonne, il est l'auteur du site http://www.jdarriulat.net qui met à disposition, depuis 2007, trente années de cours dispensés durant sa vie aux étudiants de Paris IV ou aux étudiants des classes de terminale ou de lettres supérieures du lycée Henri IV à Paris.

Naissance de l’esthétique

Emmanuel Kant est un philosophe fondateur du point de vue de l’esthétique. Je pense que l’idée même de l’esthétique n’a pas vraiment trouvé son contenu avant la troisième Critique, "Critique de la faculté de juger", même si elle est flottante tout au long du XVIIIème siècle, un siècle très attentif à la sollicitation sensible.          
Jacques Darriulat

Le sentiment esthétique, fondement d’une société

Je pense que le sentiment esthétique est le fondement de la communicabilité entre les hommes et qu’il y a un projet social. Kant parle d’un « contrat originel », l’événement qui nous met en société c’est l’événement artistique, le sentiment partagé de la beauté qui est le premier lien de l’amitié entre les hommes et fonde une société esthétique.          
Jacques Darriulat

La beauté c’est la vie en nous

Quand nous sommes émus par une beauté, ce qui se passe pour Kant c’est que nous ressentons la vie en nous, nous éprouvons un sentiment qu’il compare à la santé, ça nous donne envie de rire et c’est aussi une euphorie intellectuelle.          
Jacques Darriulat

Qu’est-ce que le beau ?

Le beau c’est une amorce, un appât, une rencontre d’une singularité sensible unique, et qui provoque en nous une activité poétique intérieure...          
Jacques Darriulat

Textes lus par Hélène Lausseur :

  • Extrait de la Critique de la faculté de juger d'Emmanuel Kant, éditions Flammarion, collection GF
  • Extrait du Peintre de la vie moderne de Baudelaire, Le beau, la mode et le bonheur, essai publié dans Le Figaro

Sons diffusés :

  • Extrait du film Le goût des autres, de Agnès Jaoui, 2000
  • Musique de Rival Consoles, Night melody
Chroniques
10H55
5 min
Carnet de philo
"Force et malheur" de Simone Weil
Intervenants
  • ancien enseignant en philosophie en classes préparatoires au lycée Henri IV puis à la Sorbonne, auteur du site http://www.jdarriulat.net
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......