LE DIRECT
La vièrge voilée de la chapelle Sansevero à Naples
Épisode 4 :

Plotin, la beauté est-elle d’abord intérieure ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Que ressent-on lorsqu'on contemple la beauté intérieure ? D'où vient le sentiment de vouloir s'unir à soi-même et se recueillir en s'isolant du corps ? Ces questions sont posées par le philosophie Plotin, qui vécut au IIIème siècle après J.-C. et qui s'intéressa et questionna l'état intérieur...

La beauté est-elle intérieure ? Image du film "La Belle et la Bête" de Jean Cocteau, 1946
La beauté est-elle intérieure ? Image du film "La Belle et la Bête" de Jean Cocteau, 1946 Crédits : DisCina/Courtesy - Getty

L'invité du jour :

Laurent Lavaud, professeur en philosophie antique à l’ENS de Lyon, il a traduit et commenté cinq traités de Plotin pour les éditions Flammarion, collection GF

La beauté n’est pas « seulement », elle est « aussi » intérieure

Effectivement la beauté est éminemment intérieure dans les traités de Plotin. Dans le Traité I il dit « rentre en toi-même et vois ». Donc il y a une vision qui n’est pas de l’ordre de la vision sensible. Pour autant il y a aussi une traversée du sensible chez Plotin. La beauté n’est pas « seulement », elle est « aussi » intérieure. Elle est avant tout dans le premier choc que nous rencontrons dans la vie sensible, dans la vie du monde, et c’est en traversant cet appel immédiat de la beauté du monde, que nous pouvons ensuite par une sorte de conversion, passer justement à cette beauté intérieure. Mais le moment de l’extériorité, du sensible, est toujours requis. Laurent Lavaud

Plotin, néoplatonicien 

Pour Plotin si il y a une vérité c’est celle de la philosophie de Platon, et c’est de celle-ci dont il s’agit de s’inspirer et qu’il s’agit de défendre. Défendre la philosophie, défendre la vérité, c’est défendre cette source de pensées qui vient de Platon. Pour autant, même si Plotin se revendique comme un exégète de Platon, il a sa propre inspiration. Cette inspiration lui vient d’expériences qu’il fait. Ce sont des expériences qu’on appelle parfois mystiques, mais ce sont surtout des expériences qui passent par tout un étagement de la réalité. Être néoplatonicien c’est penser qu’on a un voyage à faire pour remonter le mouvement de l’âme qui est allée de l’intelligible vers le sensible. Le philosophe c’est celui qui doit faire l’expérience à rebours, qui doit petit à petit remonter vers l’origine. Laurent Lavaud

La beauté, un appel à redevenir ce que nous fûmes

La beauté c’est la manifestation pour Plotin. C’est de l’ordre d’un mouvement de l’être qui a à se manifester, à se rendre visible. Il y a donc ce mouvement de l’intérieur vers l’extérieur. Mais il y a aussi le mouvement inverse. A travers les yeux passe quelque chose d’un autre ordre. La beauté est toujours, aussi pour nous lorsqu’on en fait l’expérience, de l’ordre d’un mouvement de dépassement, de retour. La beauté a quelque chose à voir, pour Plotin, avec le souvenir. Il s’agit de se rappeler de quelque chose que nous ne sommes plus, que nous avons abandonné et que pourtant, finalement, il s’agit de redevenir. C’est un retour à une identité véritable, de retour à une identité originelle. Laurent Lavaud

Textes lus par Hélène Lausseur :

  • La différence entre la beauté des corps et la laideur, extrait du traité Sur le beau de Plotin, I, 6, extrait du paragraphe 2, éditions Flammarion, collection GF
  • L'âme retourne en elle-même pour voir le beau, extrait du traité Sur le beau de Plotin, I, 6, extrait du paragraphe 9, éditions Flammarion, collection GF

Sons diffusés :

  • Extrait de la série Sherlock, BBC, saison 2 épisode 2, Les Chiens de Baskerville
  • Lecture d'Ovide par Anna Mouglalis extraite des Métamorphoses, tome premier, Livre III, Fable VII
  • Extrait du film Métamorphoses de Christophe Honoré, 2014
  • Archive de Jean-Luc Parant, Peinture Fraîche, France Culture, 2000
  • Musique de Felix Mendelssohn, Symphonie n°3 en la mineur opus 56, interprétée par l'Orchestre symphonique de Londres
  • Chanson de fin : Serge Gainsbourg, Vu de l'extérieur

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Bac philo : la fin du Travail et de l'Inconscient ?

Bibliographie

Traités volume 3, 22-26PlotinFlammarion, collection GF, 2004

Traités volume 6, 38-41PlotinFlammarion, collection GF, 2007

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......