LE DIRECT
Amants
Épisode 3 :

La Chartreuse de Parme de Stendhal

58 min
À retrouver dans l'émission

« La Chartreuse de Parme » de Stendhal est une œuvre emblématique de la littérature du XIXe siècle, un roman d’aventure aussi bien que d’amour qui lie intrigues politiques et amoureuses dans l’Italie du XIXe. Réflexions sur l'Éros avec Michel Crouzet, spécialiste de Stendhal.

Gérard Philipe et Renée Faure dans "La Chartreuse de Parme" de Christian-Jaque (1947)
Gérard Philipe et Renée Faure dans "La Chartreuse de Parme" de Christian-Jaque (1947) Crédits : Discina distribution

En 1839, Stendhal rédige en 54 jours La Chartreuse de Parme, un roman d’amour et d’aventure qui narre l’histoire de Fabrice del Dongo, jeune noble milanais fasciné par Napoléon qui, abandonnant ses rêves militaires, devient prélat. Alors qu’il est emprisonné à la tour Farnèse, commence sa quête du bonheur, celle de l’amour, qui se matérialise dans sa rencontre avec Clélia Conti…

Michel Crouzet, professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, spécialiste du Romantisme et de Stendhal en particulier, analyse cette oeuvre singulière d'un auteur qu'il estime au-dessus de tous et qu'il décrit comme un « romantique anti-romantique ».

Stendhal, un romantique anti-romantique

Stendhal est le romantique anti-romantique. C’est là qu’il est intéressant, c’est qu’il adhère en refusant. C’est courant chez lui et très profond. Il développe une attitude, d’incrédulité, d’intelligence, d’irrespect même à l’égard de ce en quoi il croit, respecte, et aime sauf dans le domaine amoureux. L’Éros est soustrait à toute espèce de critique et je dirais d’irrespect. C’est ce qui est souverain et définitif chez Stendhal.                        
Je prends l’Éros au sens platonicien parce que c’est le désir divinisé, qui chez Stendhal est très proche du fait religieux.                        
Michel Crouzet

Le romanesque dans l'écriture de Stendhal

« La Chartreuse de Parme » est le chef-d’œuvre du romanesque traditionnel. C’est véritablement un roman de la quête, de l’action, de la bagarre, de la violence, de l’aventure.                      
On doit le comprendre d’abord et considérer qu’il y a chez Stendhal le romanesque fondamental qui est à la base de la culture européenne depuis le Moyen Âge.                      
Michel Crouzet

Lectures de La Chartreuse de Parme par Georges Claisse :

  1. Extrait du film La Chartreuse de Parme de Christian-Jaque (1947) suivi de la lecture sur les retrouvailles entre Fabrice et la comtesse Sanseverina et la jalousie du comte Mosca, La Chartreuse de Parme, mars 1839 (remaniée en 1841), éditions Gallimard bibliothèque de la Pléiade, 2014, Livre I, chapitre 7, page 259
    Sur une musique de Robert Schumann, Symphonie n°3 en Mi bémol Maj op 97, Nicht Schnell
  2. La rencontre entre Fabrice et Clélia avec les gendarmes, La Chartreuse de Parme, mars 1839 (remaniée en 1841), éditions Gallimard bibliothèque de la Pléiade, 2014, Livre II, chapitre 15, page 380-381
    Sur une musique de Robert Schumann, Concerto pour panio en La min op 54, Allegro affectuoso
  3. Dans sa cellule de prison, Fabrice découvre qu'il aime Clélia, La Chartreuse de Parme, mars 1839 (remaniée en 1841), éditions Gallimard bibliothèque de la Pléiade, 2014, Livre II, chapitre 18, page 429
    Sur une musique de Robert Schumann, Symphonie n°4 en Ré min op 120, Ziemlich langsam

Sons diffusés dans l'émission :

  • Opéra d'Henri Sauguet, La Chartreuse de Parme, France Musique, soirée lyrique
  • Lecture d'un extrait de La Chartreuse de Parme, Livre I, chapitre 1, par Guillaume Galienne, éditions Thélème, sur une musique de Robert Schumann, Introduction et allegro appassionato en Sol Maj
  • Définition de la cristallisation, lecture d'un extrait de De l'Amour de Stendhal
  • Musique de Ricchi e Poveri, Sara perche ti amo

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

La rentrée en 5 essais (3/5) : Comment ne rien faire face à la fin des temps ?
Intervenants
  • professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, spécialiste du Romantisme et de Stendhal
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......